La NASA retrace 131 ans de l’évolution des températures en vidéo

PostDateIcon 28 janvier 2012 | PostAuthorIcon Auteur: Jo ^^

La NASA à mis en ligne une vidéo de 26 secondes retraçant 131 ans d’évolution des températures sur Terre, de 1880 à 2011. Dans cette animation, réalisée par le laboratoire de la NASA Goddard Institute for Space Studies (GISS), les couleurs rouges indiquent des températures supérieures à la moyenne pendant la période de référence de 1951 à 1980, tandis que les bleus témoignent de températures plus basses. Les données proviennent des relevés d’un millier de stations météo dans le monde, des observations satellitaires de la température de la surface de la mer et des mesures effectuées par la station de recherche de la NASA en Antarctique.

On voit ainsi que l’augmentation de la température s’est accélérée à la fin des années 1970. Fait encore plus marquant : neuf des dix années les plus chaudes enregistrées l’ont été au cours de la dernière décennie — 2010, 2005 et 1998 constituent les trois records de températures moyennes depuis le début des relevés en 1880.

2011, elle, se classe 9e année la plus chaude au niveau planétaire. « Même avec les effets rafraîchissants d’une forte influence de La Niña et une activité solaire faible ces dernières années, 2011 a été une des dix années les plus chaudes enregistrées », commente James Hansen, directeur du GISS. Au total, l’écart de températures entre l’année la plus froide (1884) et 2011 est de + 0,51°C.
Si les scientifiques ne s’attendent pas à une hausse constante des températures, année après année, en raison de la variabilité naturelle du climat, ils tablent cependant sur une augmentation continue de la température au fil des décennies. « La tendance est à la poursuite de l’augmentation des températures. La Terre absorbe plus d’énergie qu’elle n’en émet », assure James Hansen, qui prédit de nouveaux records dans les deux ou trois ans à venir, du fait d’une activité solaire à la hausse et du phénomène El Niño.

Quelle est la responsabilité de l’homme dans ce réchauffement indéniable ? L’agence spatiale américaine confirme que la hausse des températures est largement soutenue par l’augmentation des concentrations des gaz à effet de serre dans l’atmosphère, particulièrement du dioxyde de carbone, produit par les activités humaines (production d’énergie, transports, industrie, etc). Ainsi, rappelle la NASA, la concentration de CO2 était de 285 parties par million en 1880. Vers 1960, elle avait grimpé à 315 parties par million. Aujourd’hui, elle a dépassé 390 parties par million, et continue d’augmenter d’environ 2 parties par million chaque année. Or, de nombreux scientifiques s’accordent pour dire que 350 parties par million est le taux maximal acceptable de CO2 qui peut être envoyé dans l’atmosphère.

Source : NASA
Catnat

Depuis « Le monde à l’envers en 2012″

 via « Vers un nouveau paradigme«

2012 et après

J’étais sur qu’ils allaient en profiter pour nous mettre ça sur le dos encore une fois et en faire une cause politique. Je serais curieux de voir la même vidéo pour les derniers 200 ans avant 1880, ça risquerait y ressembler beaucoup, pourtant il n’y avait pas d’automobiles à cette époque. Et peut-on vraiment se fier à des données venant de la NASA, qui on le sait très bien, couche dans le même lit que Al Gore et ses petits amis… ;)

Publicités
Cet article a été publié dans actualité, climatologie, infos et véritées sur, psychologie et manipulation. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s