Echec à l’empire en Syrie: la Russie (et la Chine) secoue l’arrogance impérialiste occidentale à l’ONU…

PostDateIcon 31 janvier 2012 | PostAuthorIcon Auteur: Jo ^^

 

La Russie devient le garant de la paix dans la région. La partie d’échec contre l’empire continue. Comme nous l’avions dit il y a plusieurs mois, il semblerait que la Russie ait sacrifié politiquement la Libye à la vindicte impériale, sachant que cela ferait “jurisprudence” sur le cas de la Syrie. Le Modus Operandi étant identique, il est clair que Lavrov boit du petit lait en disant “j’ai déjà vu çà”… La Russie a maintenant l’exemple pathétique des crimes de l’Organisation Terroriste de l’Atlantique Nord à mettre en exergue pour disqualifier un scenario identique sur la Syrie, qui représente un enjeu géostratégique bien plus important pour la Russie, que l’était la Libye du fantasque Kadhafi.

Bien évidemment, dans leur empressement et leur arrogance les criminels impérialistes occidentaux sont tombés dans le panneau. La Russie tient une position diplomatique avec la Chine très forte, qui s’appuie sur les échecs et les crimes de l’OTAN en Libye.

Pour Lavrov, c’est l’aboutissement d’une carrière… Savoir que la clownesque Clinton fulmine au téléphone pour lui parler, croyant que le sommer de venir discutailler séance tenante allait faire ramper le russe au téléphone… Hilarant Hillary !… Rien que cela vaut toute la chienlit de la politique.

Si les criminels occidentaux passent en force ou outre le conseil de sécurité (ce qui est possible), alors le jeu sera à nu: plus de façade pseudo-légale d’une ONU à la botte de l’empire. Les Russes l’ont joué fine sur le coup de la Libye, ils ramassent les dividendes maintenant. L’empire dans son arrogance sans borne est tellement prévisible, que la partie devient monotone…

Et Poutine n’est pas encore revenu président… çà promet !

A suivre donc…

– Résistance 71 –

 

Dans l’arène de l’ONU: le clash des titans à propos de la Syrie

RT

Le 31 Janvier 2012

url de l’article original:

http://rt.com/news/un-resolution-syria-russia-131/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Les diplomates occidentaux et arabes vont pousser une résolution conjointe à l’Onu appelant le président syrien Al Assad à quitter le pouvoir. La Russie et la Chine ont rejeté ce qu’elles voient comme un changement de régime forcé et disent qu’elles vont bloquer le mouvement  et advienne que pourra.

La diplomatie occidentale fait une nouvelle tentative d’utiliser l’ONU comme un outil de sa politique étrangère, écrivant et proposant une nouvelle résolution ambigüe sur la Syrie, qui établit la feuille de route pour évincer le président Bachar Al Assad. La résolution ne prend pas en compte les positions des pays comme la Russie et la Chine, qui ont présentés un front uni s’opposant au changement de régime à Damas.

Moscou dit que la nouvelle résolution contient une menace “d’adopter plus de mesures si la Syrie n’obéit pas aux termes de la résolution”, ce qui ouvre immanquablement la voie à une intervention étrangère du style de la Libye dans le pays miné par les conflits.

D’après certains rapports, les tensions sont si intenses que la porte-parole de la ministre des affaire étrangères américaines a accusé le ministre russe des affaires étrangères, Sergei Lavrov, qui est actuellement en visite en Australie, de ne pas avoir été disponible par téléphone lorsqu’Hillary Clinton a cherché à le joindre pour discuter de la situation.

Sergei Lavrov a dit aux journalistes qu’ilétait simplement impossible pour lui de prendre des communications téléphoniques au milieu de négociations avec ses collègues australiens, mais a promis de disctuter de la Syrie avec Hillary Clinton à la première opportunité.

Il a dit que les Américains ont insisté de programmer le coup de téléphone durant une période où il parlait à Sydney, ce qui ne pouvait pas être changé dans le calendrier. Commentant sur l’impossibilté de Washington à réarranger la communication téléphonique, le ministre russe a spéculé que “cela pourrait-être expliqué par leurs manières.”

Sergei Lavrov a dit que le conseil de sécurité ne soutiendra jamais un tour de force contre la Syrie.

“Si l’opposition syrienne refuse de s’assoir à la table des négociations avec le régime, quelle est l’alternative ? Bombarder le régime ? J’ai déjà vu cela avant”, a dit Lavrov, “Je peux garantir que le conseil de sécurité n’approuvera jamais cela”.

Clinton doit rejoindre ses contre-parties française et britannique au QG de l’ONU Mardi pour ajouter une puissance de feu supplémentaire pour la poussée de l’occident à faire voter cette résolution.

Échec et mat! ;)

Publicités
Cet article a été publié dans crash bousier , économie et politique, infos et véritées sur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Echec à l’empire en Syrie: la Russie (et la Chine) secoue l’arrogance impérialiste occidentale à l’ONU…

  1. sarroub dit :

    Échec et mat mais … quand la prochaine ARNAQUE.
    Quand je pense à la censure prochaine du Net via ACTA – je ne suis pas rassuré du tout….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s