Syrie – Chine et Russie font obstacle aux plans de domination des élites néo-mondialistes au Moyen Orient

PostDateIcon 5 février 2012 | PostAuthorIcon Auteur: Jo ^^

Les veto Chinois et russe sur la Syrie suscite une vague d’indignation

Comme on pouvait s’y attendre, les dirigeants russes et chinois, qui lisent régulièrement les sites internet réellement alternatifs et opposés au Nouvel Ordre Mondial, ont opposé à l’ONU leur véto aux résolutions soutenues par les élites néo-mondialistes et leurs collaborateurs visant à renverser le régime syrien, avant de lancer l’assaut final en Iran.

Rappelons que les plans de remodelage du Proche Orient et du nord de l’Afrique ont été élaborés avant 2001, l’année où les attentats sous faux drapeaux contre le World Trade Center et le Pentagone étaient lancés pour servir de « Nouceau Pearl Harbour », et rappelons que ces plans visant à s’accaparer des richesses pétro-gazières et géostratégiques de pays indépendants ont été clairement exposés en 2007 par l’un des plus hauts responsables étasuniens d’alors (avant qu’il ne soit accusé d’antisémitisme malgré ses origines familiales), le Général 4 étoiles Wesley Clark :

Écoutez ou réécoutez ses propos qui prennent tout leur sens 11 ans après :

Vidéo (archive, rappel) : Dès 2007, le Général 4 étoiles étasunien et commandant des Forces Armées Wesley Clark annonçait publiquement (NDLR : sans doute pour affaiblir a posteriori ceux qui tirent les ficelles dans l’ombre) que la déstabilisation de la Syrie, de l’Irak ou encore de la Libye, pour n’en citer que quelques-uns, avaient été planifiées dans un mémo qui lui avait été présenté en 2001, dans un but secret de remodelage du Proche Orient, en vue d’imposer le Nouvel Ordre Mondial – Youtube

Il est intéressant de noter la propagande incroyable relayée par les grands médias collaborant avec ces plans du Nouvel Ordre Mondial, qui tous les jours, relaient les dépêches de groupuscules proches du sommet de la Pyramide, sans jamais remettre en question publiquement la véracité des informations qui leur sont envoyées…

Il suffit de lire la presse indépendante dans la région concernée, ou encore le Réseau Voltaire toujours très bien informé dans cette région où il dispose de nombreux journalistes et citoyens informateurs, pour se rendre compte à quel point des versions totalement différentes des faits sont relatées par ailleurs.

Il sera particulièrement intéressant de voir comment les élites néo-mondialistes vont régler le sort de la Syrie dans ce contexte d’opposition désormais frontale avec la Russie et la Chine, 2 puissances capables de rivaliser avec les élites néo-mondialistes, et comment la guerre en Iran va être amenée pour tenter de parachever les plans du Nouvel Ordre Mondial.

Il sera également intéressant de suivre les positions officielles des pays collaborant avec les élites néo-mondialistes, notamment après les élections qui se profilent dans plusieurs « grands » pays en 2012, et des pays s’opposant aux visées hégémoniques d’une poignée de comploteurs hyper-puissants.

911NWO.INFO

Coup d’arrêt à l’ingérence de l’empire en Syrie: Le pourquoi du veto russo-chinois…

Pour l’heure, la Russie et la Chine deviennent de facto les garants de la paix précaire. Toute résolution du conseil de sécurité ouvrira immanquablement la porte au scenario libyen avec intervention militaire et bombardements de la Syrie, la routine criminelle habituelle. Le délire impérialiste des psychopathes ronds-de cuir de Washington, Londres, Paris, Berlin et Tel Aviv est comparable à celui d’un Hitler, financé par les mêmes entités de Wall Street et le la City de Londres que nos pathétiques imbéciles actuels.

Le monde a affaire à une vaste entreprise de domination par une machine de guerre occidentale qui a elle seule permet à l’économie de l’empire de survivre. La guerre est le ciment qui maintient l’oligarchie en place. Il est grand temps que cela cesse !

Les Russes et les Chinois savent pertinemment qu’au-delà de Damas et Téhéran, la cible ultime est Moscou et Pékin. L’heure est donc venu, après avoir “lâché” Kadhafi à des fins stratégiques que nous comprenons mieux aujourd’hui, pour la Russie et la Chine de tracer de nouveau la ligne rouge à ne pas dépasser. Qui peut encore faire confiance aujourd’hui à la “diplomatie” des canons et des missiles d’un occident devenu fou ?… Plus personne de censé, c’est évident.

Il est très clair que depuis le début nous avons affaire à une ingérence de l’occident en Syrie avec les puissances habituelles de l’empire, aidées de leurs clones du Golfe (Qatar, Arabie Saoudite). Ceux-ci financent, arment et entraînent les groupes armés qui terrorisent la population syrienne et engagent la guérilla contre l’armée et la police syrienne. Il s’agit d’un conflit armé, l’opposition étant constituée de quelques déserteurs de l’armée syrienne mais surtout de la légion mercenaire arabe d’Al CIAda, récemment recyclée de Libye. Le rapport final des observateurs de la Ligue Arabe le stipulait, rapport qui a été étouffé par l’empire et ses sbires du golfe qui gèrent de l’intérieur la Ligue Arabe.

La tentative propagandiste de faire passer la Russie et la Chine pour les “grands méchants” sur l’affaire syrienne va également échouer, car l’exemple des crimes et des mensonges de l’OTAN et de l’ONU qui ont favorisés l’intervention militaire en Libye aura un effet boomerang sur l’empire.

Le mois prochain, Poutine revient aux affaires en Russie. Les sbires de l’empire savent que tout ne va plus se danser de la même façon. Medvedev a rempli sa mission de gagner du temps en jouant dans la  cour de l’empire dans le sens du poil. Il a parfaitement rempli sa fonction afin de préparer le retour de Poutine aux affaires.

Nous ne disons pas que c’est un bien, nous sommes anti-étatiste par essence, nous disons que cela est tactiquement bien joué dans le contexte d’une géostratégie mortifère d’état. Une fois les peuples réinstallés à la direction des affaires politiques et sociales sans délégation, en fédération d’associations libres de travailleurs et de consommateurs éclairés, tout ceci n’aura plus aucune raison d’être… Aucune !

Nous y arriverons, c’est une évidence encore masquée pour l’heure…

– Résistance 71 –

La Russie et la Chine mettent leur veto sur la résolution contre la Syrie aux Nations-Unies

  ~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

La Russie et la Chine ont mis leur veto à la dernière mouture d’une résolution du conseil de sécurité des Nations-Unies concernant la Syrie et la violence qui y règne, parce que la résolution laissait à l’écart des sanctions contre l’opposition en même temps que contre le gouvernement d’Al-Assad, tout en laissant de côté les propositions russes.

Moscou dit qu’elle n’avait pas d’autre solution que d’utiliser son droit de veto, clamant que le projet de résolution ne reflétait pas réalistiquement la situation en Syrie et que cela aurait pu envoyer un signal déséquilibré aux deux côtés du conflit.

“La délégation russe a été forcée de voter contre la résolution; nous regrettons sincèrement cette issue à notre travail en commun”, a déclaré l’ambassadeur russe aux Nations-Unies Vitaly Churkin.

La Russie et la Chine furent les deux seuls membres votant du conseil à s’opposer à la résolution et en tant que membres permanents du conseil de sécurité, ils avaient l’option d’utiliser leur veto pour bloquer le passage de ce projet de résolution.

Pékin et Moscou ont pris ombrage du phrasé vague de la résolution, qui laisse la porte ouverte pour une possible intervention militaire internationale en Syrie et crée une image de la situation actuelle en Syrie qui favorise les forces d’opposition par rapport au gouvernement d’Al Assad.

L’ambassadrice américaine à l’ONU Susan Rice a dit au conseil de sécurité suivant le vote, combien les Etats-Unis étaient “écœurés” de la décision de la Russie et de la Chine d’aller à l’encontre de la résolution. La ministre des affaires étrangères américaines Hillary Clinton a aussi averti que plus de sang allait couler en Syrie si une résolution n’était pas votée très bientôt.

L’ambassadeur russe Vitaly Churkin a dit que les co-sponsors de la  résolution occidentale n’ont pas inclus des propositions clés telle que l’isolation de l’opposition syrienne des groupes extrémistes violents ou un appel aux autres états pour utiliser de leur influence afin d’empêcher de telles alliances.

“Malheureusement, certains de nos collègues ont décidé de faire des interprétations bizarres des propositions russes”, a rajouté l’ambassadeur russe.aux Nations-Unies.

Churkin a dit que la délégation russe avait été accusée d’avoir réécrit les textes de la Ligue Arabe adoptés il y a des mois par le conseil de sécurité.

“Ils furent adoptés il y a en fait des mois et depuis ce temps, la situation a bien changé”, a t’il dit, pointant le fait que les rebelles syriens ont utilisé le retrait des troupes syriennes du départ à leur avantage, occupant des villes durant les cesser-le-feu.

“Il n’y a aucune règle stipulant que le conseil de sécurité se doive de réciter verbatim toutes les résolutions adoptées par les organisations d’origine. Elles ne sont ni le Coran ni la Bible et nous pouvons exprimer nos propres vues sur des textes adoptés il y a des mois de cela.”

La Russie et la Chine ont rappelé aux autres nations que ce n’était pas leur place que d’intervenir dans les affaires souveraines d’une nation.

Cette nouvelle fait suite à des jours de débats politiques enflammés au conseil de sécurité, où plusieurs membres supportant la résolution soutenue par l’occident appelèrent les nations étrangères à mettre un terme à ce que certains appellent “la machine à tuer syrienne”. Dans un communiqué aux Nations-Unis, le président Obama appela la communauté internationale à protéger le peuple syrien d’ “horribles brutalités”.

Le ministre russe des affaires étrangères Sergei Lavrov a dit durant une audience à la conférence sur la sécurité de Munich, qu’il y avait bien trop peu de restrictions placées sur l’opposition syrienne armée et que la résolution pourrait bien affecter le résultat du dialogue politique entre les deux côtés en conflit. Lavrov va visiter la capitale syrienne Mardi prochain afin de dialoguer avec le président Bashar Al-Assad. Dans le même temps le rédacteur en chef de la Tribune de Syrie, Ali Mohamed a dit à RT qu’il “ne croyait pas que les soutiens de la résolution occidentale au conseil de sécurité œuvraient pour le meilleur intérêt du peuple syrien.”

Mohamed dit qu’ “Il y avait une bonne chance cette semaine de trouver un point d’accord satisfaisant pour toutes les parties en cause, mais cela n’a pas été soutenu par les pays occidentaux.”

“L’initiative de la Ligue Arabe, soutenue par le conseil de sécurité, veut faire le portrait d’une situation où le problème résiderait entre Bashar Al-Assad et le peuple syrien, mais ceci ne reflète pas du tout la réalité.”

Au lieu de cela, dit Mohamed, le problème réside entre les différentes parties de la société syrienne et cela n’a rien à voir avec l’éviction d’Al-Assad.

Le vote est intervenu après la publication des derniers rapports concernant une répression gouvernementale dans la ville d’Homs à l’Ouest du pays Vendredi et durant laquelle il est estimé que 200 personnes aient trouvé la mort; des témoins oculaires faisant état de tanks et d’artillerie lourde.

Le gouvernement syrien nie toute implication, réfutant les allégations comme n’étant que des tentatives de ralliement au soutien international du projet de résolution contre la Syrie.

RT

Cette propagande relayé par les grands médiascommence sérieusement à me tomber sur les nerf…c’est une bonne chose  que la Chine et la Russie leur face opposition, il est à peu près temps que quelqu’un les arrête, ou du moins les ralentisse, car j’ai bien peur qu’ils n’en resteront pas là.

Publicités
Cet article a été publié dans actualité, crash bousier , économie et politique, infos et véritées sur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s