Science et Nouvel Ordre Mondial: l’escroquerie du réchauffement climatique anthropique exposée dans les médias allemands…

PostDateIcon 9 février 2012 | PostAuthorIcon Auteur: Jo ^^

Pas un mot en France… Attendons que le livre soit traduit en français s’il l’est un jour peut-être… Depuis le ClimateGate de Novembre 2009, le RCA est mort et enterré. Les escrocs mondialistes de cette supercherie à l’échelle planétaire sont toujours en poste, il serait grand temps de balayer cette fange pseudo-scientifique, politiquement contrôlé à des fins de sauvegarde d’intérêts particuliers.

Le réchauffement climatique anthropique a toujours été une fable fondée sur une pseudo-science. Une science tronquée, manipulée à des fins politiques. Nous avons dit depuis bien longtemps que le GIEC est une ORGANISATION POLITIQUE et non pas scientifique, la science n’a absolument rien à voir avec le GIEC, rien, zéro, nada, zilch…

Ne mélangeons pas les sujets: la pollution est un problème réel, bien sûr. Mais le CO2 n’est pas un polluant ! autre fadaise doctrinaire induite à des fins de taxation globale.

Adressons les vrais problèmes, l’un des problèmes majeurs aujourd’hui concernant la tendance climatique naturelle est le suivant:

D’aprés des études spécialisées, nous nous dirigeons vers un minimum solaire (du genre du minimum de Maunder), qui va sans doute engendrer un nouveau “petit âge glaciaire” sur plusieurs dizaines d’années. Il va faire bien plus froid… Nous le sentons déjà un peu de nos jours, ce n’est vraisemblablement que le début et rien “d’anthropique” là-dedans…

La question est la suivante: comment maintenir les cultures et les agricultures à un niveau de suffisance, sachant qu’il est plus difficile de cultiver et de se nourrir lorsqu’il fait plus froid que plus chaud !… Le non sens actuel va à l’encontre de l’intérêt de l’humanité. Nous devons commencer à nous préparer pour être capables de produire la nourriture dans des conditions plus froides… et non plus chaudes… Le problème climatique est là: s’adapter à un refroidissement annoncé.  La diversion est-elle innocente ?

– Résistance 71 –

Gifle au mouvement réchauffiste allemand ! Des médias majeurs se lâchent sur les “mensonges à propos du CO2 !”

par P Gosselin

Le 6 Février 2012,

Source original


~  Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

“Les mensonges sur le CO2 ne sont que de purs activateurs de la peur… Devons-nous faire une confiance aveugle aux experts ?”

C’est ce que le quotidien le plus vendu d’Allemagne Bild a écrit à la fois dans son édition papier et en ligne aujourd’hui, le même jour où la maison d’édition renommée Hoffmann & Campe sort un livre sceptique sur le réchauffement climatique anthropique, livre écrit par une figure importante du mouvement socialiste et environnemental.

Ceci est énorme. Plus que je n’aurai jamais pu imaginer. Plus à venir dans les jours qui viennent !  Ce qu’a écrit Bild n’est que le premier d’une série à venir.

Marquons ceci comme le jour où le mouvement réchauffiste allemand a pris une sévère gifle.

Aujourd’hui, pas un mais deux des médias les plus lus d’Allemagne ont publié des articles importants sur le scepticisme concernant la science du climat dans leur édition papier et en ligne, coïncidant avec la publication d’un livre majeur climato-sceptique, “Die kalte Sonne” (le soleil froid).

L’Allemagne est maintenant plongée dans la discorde sur le sujet chaud du changement climatique…

Qu’est-ce qui a déclenché tout cela ? Un des pères fondateurs du mouvement vert allemand, le professeur Fritz Vahrenholt, un social-démocrate et activiste vert a décidé d’écrire un ouvrage climato-sceptique avec le géologue / paléontologue le Dr. Sebastian Lüning. Le scepticisme de Varhenholt a commencé quand on lui a demandé d’analyser et de commenter un rapport du GIEC sur les énergies renouvelables. Il y trouva des centaines d’erreurs. Quand il le notifia, les officiels du GIEC n’en ont simplement pas tenu compte. Choqué, il se posa la question: “Est-ce la façon dont ces gens ont approché les rapports d’évaluation sur le climat ?”

Vahrenholt décida d’approfondir la question. Son collègue le professeur Lüning lui donna également un exemplaire du livre d’Andrew Montford “The hockey stick illusion”. Il fut horrifié par le laxisme et le mensonge qu’il trouva. Persuadé par Hoffmann & Campe, lui et Lüning décidèrent d’écrire le livre.“Die kalte Sonne” cite 800 sources et diffuse plus de 80 graphiques et tableaux de données. Il examine et résume les dernières trouvailles scientifiques dans ce domaine.

Conclusion: on annule la catastrophe climatique

La science était tronquée. Le livre a été diffusé en librairie aujourd’hui et est déjà numéro 1 de la liste d’Amazon.de pour les livres environnementaux. Les indications montrent que le livre sera un bestseller. Il est publié par une maison d’édition renommée et envoie maintenant une onde de choc à travers l’establishment de la science du climat allemande. La première édition va produire 20 000 exemplaire qui seront vite vendus.

Aujourd’hui le tabloïd national Bild (qui circule 16 millions de copies par jour) a consacré la moitié de sa seconde page à un article intitulé:

Le mensonge du CO2

Une équipe de scientifiques renommés affirment que la catastrophe climatique n’est qu’une politique de la peur

Le très largement diffusé journal Bild va faire suivre avec le reste d’une série d’articles dans les prochains jours. Dans sa première partie aujourd’hui, Bild présente “Ce que le GIEC ne vous dit pas”. Bild demande: “Et si le GIEC avait tort? Peut-on faire une confiance aveugle à ces experts ? Sont-Ils vraiment indépendants ?”

Bild écrit ensuite:

 “Les projections phénoménales de chaleur du GIEC ne sont que pure politique de la peur”

La série de Bild va provoquer une réaction radicale des environnementalistes. Attendons-nous à un assaut en règle dans les jours, les semaines qui viennent. La réaction des activistes a déjà été rapide et virulente, bien qu’ils n’aient pas encore lu le livre…

Ils n’ont jamais voulu du débat et maintenant la digue a craqué

Et l’inondation de scepticisme déferle sur le pays. Pire, le porte-drapeau de la presse hebdomadaire allemande le magazine Der Spiegel publie aussi aujourd’hui une interview exclusive sur 4 pages de Vahrenholt, où il répète que le GIEC a totalement ignoré un large segment de la science du climat. Vahrenholt dit qu’en faisant une extension des cycles naturels connus du passé dans le futur et en prenant en compte l’impact réel du CO2, nous devrions nous attendre à quelques dizièmes de degré derefroidissement.

Lors d’une conférence de presse à Berlin aujourd’hui, Vahrenholt, Lüning et l’éditeur Hoffmann & Campe ont présenté leur livre et ont répondu aux questions des journalistes. Quand la question de savoir pourquoi Hoffmann & Campe a décidé de publier un tel livre est survenue, le porte-parole de la maison d’édition a simplement dit que le timing était bon et qu’il y avait une véritable audience pour le livre. Même la fenêtre climatique était bonne ! L’Allemagne est maintenant sous les effets du plus froid des hivers depuis 26 ans. Ce qui rend encore plus difficile de renier le manque de réchauffement.

Il doit être ici noté que Vahrenholt et Lüning ne sont pas des climato-sceptiques: ce sont des “tièdes”, qui n’ont pas été capables de trouver de preuves concernant une catastrophe climatique à venir. Ils pensent que l’humain devrait passer aux énergies renouvelables, mais le faire de manière rationnelle: “travaillons rapidement, mais sans nous presser.”

Le lectorat sceptique ne doit pas penser que ce livre va renforcer leur scepticisme existant quant à la responsabilité du CO2 humain dans un éventuel réchauffement climatique. Les auteurs questionnent l’affaire du CO2 et pensent que le soleil a un rôle bien plus grand qu’on ne lui prête dans l’échelle des valeurs sur le sujet. Le livre cite plus de 800 sources, incluant la toute dernière littérature scientifique peer-reviewed. Il affiche plus de 80 graphiques et tableaux de données qui illustrent clairement que rien ne va plus dans les affirmations de la science alarmiste. Le livre est écrit de façon à ce que tout le monde puisse comprendre les informations présentées et donne un résumé compréhensif de la science et où elle se situe aujourd’hui en la matière.

Le leadership allemand des supporteurs de la thèse du réchauffement climatique anthropique est furieux de la publication de ce livre. Par exemple, academia, l’université d’Osnabrück, a pris la mesure d’annuler l’invitation faite au professeur Vahrenholt de venir faire une lecture le 8 Février. L’université a déclaré que les vues sceptiques de Vahrenholt “étaient une provocation”. De plus, le silence du parti politique SPD de centre-gauche, dont Vahrenholt est membre, est assourdissant.

Le chat est sorti du sac… et il ne va pas y retourner.

Les auteurs ont mis un site internet en ligne pour leur livre* Die kalte Sonne here.

Publicités
Cet article a été publié dans actualité, climatologie, psychologie et manipulation. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s