Une famille du Vermont se bat pour la liberté vaccinale

PostDateIcon 26 février 2012 | PostAuthorIcon Auteur: Jo ^^

Ces parents ont vu mourir leur fille de 7 ans

92 heures après la vaccination contre la grippe  

 

Par Barbara Loe Fisher, Présidente du NVIC, 21.02.2012

Le consentement libre et éclairé par rapport à des risques médicaux est un droit humain fondamental. [1]. Vous avez le droit d’être totalement et complètement informés des bénéfices et des risques que peuvent comporter les produits pharmaceutiques – comme les vaccins – comme de pouvoir faire un choix libre et volontaire par rapport aux risques possibles sans pour cela encourir de sanctions.

Plus de 2 milliards de dollars de dédommagements ont été accordés aux personnes dont la santé fut endommagée par les vaccins. [2]

Les risques vaccinaux s’avèrent plus importants pour certains

Nous sommes tous différents. Certains voient parfois leur santé détruite ou même décèdent après avoir été vaccinés [3] [4] [5] [6] [7] Il arrive aussi que les vaccins ne sont pas du tout efficaces. Il s’agit ici de l’une des raisons principales pour laquelle le législateur a prévu la possibilité d’exemptions médicales, religieuses et philosophiques. [8]

L’exemption pour raisons philosophiques est menacée dans l’état du Vermont

Deux parlementaires du Vermont, le Sénateur Kevin Mullin, ainsi que le Député George Till se sont joints au Dr Harry Chen (Commissaire) pour mener une croisade en vue de faire supprimer l’exemption philosophique à la vaccination. Ils ont présenté deux projets de loi à la Chambre et au Sénat (S.199 et H.527). [9] [10] [11] [12]

Kaylynne, 7 ans, décède après un vaccin anti-grippe de routine

La fille de Nicole qui venait d’avoir 7 ans, est décédée en Décembre 2011, dans les 92 heures qui ont suivi la vaccination de routine contre la grippe. [13] Nicole décrit ce qui s’est passé le jour où Kaylynne est décédée.

« Avant la vaccination Kaylynne était en parfaite santé. Elle est passée en 92 heures d’une vie en  pleine forme à la mort. Tout a commencé par un mal de tête ; puis il y a eu de la fièvre. Ensuite elle s’est sentie mal et a commencé à vomir ; elle avait froid et a présenté des taches violètes sur les bras et les jambes. Nous nous sommes précipités chez le médecin. Dans la voiture je me trouvais sur le siège arrière avec Kaylynne ; c’était ma mère qui conduisait. A moins d’un kilomètre et demi de l’hôpital Kaylynne a cessé de respirer… Ah si j’avais su ce que je sais maintenant au sujet des vaccins, l’histoire aurait pu prendre une toute autre tournure. Je suis certaine que ma fille serait toujours avec nous. »

La maman de Kaylynne insiste sur l’importance du consentement libre et éclairé

Nicole pense que les parents devraient recevoir une information complète ; ils devraient aussi pouvoir faire des choix volontaires par rapport à la vaccination de leurs enfants.

« Si j’avais pu connaître les réactions et les symptômes que peuvent produire les effets secondaires des vaccinations, j’aurais pu me rendre compte beaucoup plus tôt de ce qui était en train de se passer ; j’aurais certainement pu sauver ma fille. Je pense que les habitants du Vermont doivent être informés ; on doit leur laisser la possibilité de prendre la décision de vacciner ou pas. Il est un fait que les pédiatres et les médecins doivent aussi être mieux informés. »

Le business des vaccins est une affaire de milliards de dollars

Aujourd’hui le gouvernement fédéral recommande que les enfants reçoivent 69 valences de 16 vaccins de la naissance à l’âge de 18 ans. La plupart de ces vaccins sont, au Vermont, exigés pour la fréquentation scolaire….

[…]  A l’avenir rien ne pourrait empêcher que l’état du Vermont puisse ajouter 10, 20, 30 vaccins ou plus à la liste actuelle et les rendre obligatoires

Les parents du Vermont plaident pour une opposition à la législation proposée

Nicole et Justin en appellent aux parents et aux autorités du Vermont.

« Faites votre propre recherche sur les vaccinations » supplie Nicole. «  Informez-vous au sujet des symptômes et des réactions possibles aux vaccins et prenez bien vos décisions vous-mêmes…. Nous demandons aux élus de s’opposer aux projets S.199 et H.527 qui nous enlèvent notre droit à l’exemption philosophique. En tant qu’Américains, nous devons pouvoir choisir, ajoute Justin.

Il y va de votre santé, de votre famille, de votre choix.

Vidéo en anglais et interview

SOURCE

Expovaccins

Voici maintenant la vidéo que RTL vient de diffuser à des centaines de milliers de téléspectateurs.
NB : les petites sont nées en 2011 et non en 2010 comme il est dit par erreur dans ce reportage :

http://www.rtl.be/rtltvi/page/rtl-video-en-embed/640.aspx?VideoID=383599

ARTEFLO

Libres infos de Floraison n°163 du 25/02/12

Les cas semblent se multiplier…ou bien c’est juste que les gens commencent à se réveiller et faire les liens avec les vaccins. Pourquoi d’après vous on leur refuse toujours l’autopsie? surtout si c’est les parents qui le demande…c’est évident! Ce n’est pas qu’on ne peu pas, mais on ne veux surtout pas arriver à prouver que les vaccins sont la cause direct de la mort de tous ces enfants.

Combien d’enfants encore vont devoir être sacrifiés sur l’autel du dogme vaccinal?

Publicités
Cet article a été publié dans alerte info, infos et véritées sur, psychologie et manipulation. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s