Grèce/dette: il manque 7 milliards pour être à 100% d’effacement

PostDateIcon 9 mars 2012 | PostAuthorIcon Auteur: Jo ^^

ATHENES – Les détenteurs d’obligations grecques qui n’ont pas accepté l’offre d’échange de dette proposée par la Grèce représentent 7 milliards d’euros, a indiqué vendredi le ministre des Finances Evangélos Vénizélos, appelant les réfractaires à rallier le mouvement.

A l’issue de l’appel d’offre lancé par la Grèce et qui a expiré jeudi à 20H00, la participation a atteint 95,7%, il manque en réalité 7 milliards d’euros pour atteindre l’objectif qui doit permettre d’effacer 107 milliards d’euros de la dette souveraine, a déclaré le ministre.

L’objectif d’effacement de 107 milliards d’euros est la condition mise par la zone euro et le FMI pour parvenir à un taux de dette jugé soutenable à 120,5% du PIB d’ici 2020 au lieu de plus de 160% actuellement.

La Grèce va proposer à l’Eurogroupe qui se réunit vendredi de prolonger le délai pour les réfractaires jusqu’au 23 mars, a-t-il indiqué, appelant ces derniers à accepter l’offre d’échange d’obligations faite par le pays.

Dans le cas contraire, il les a menacés de s’exposer à des pertes plus élevées que celles déjà très importantes prévues par le plan de restructuration de dette (aux alentours de 74% de pertes pour les créanciers privés détenteurs d’obligations grecques).

Nous savons protéger nos intérêts et ceux de la zone euro (….) certains peuvent croire qu’ils pourront réussir à être totalement remboursés, mais c’est une pensée naïve a-t-il ajouté.

Sur l’ensemble de l’opération, il s’est toutefois félicité d’une participation massive, qui constitue un vote de confiance dans les perspectives de rétablissement de l’économie grecque et la capacité de  l’eurozone à tourner la page de la crise du surendettement.

Grèce: Fitch abaisse la note, place temporairement le pays en défaut partiel

PARIS – L’agence d’évaluation financière Fitch Ratings a abaissé la note de la Grèce, qui était jusqu’ici de C, plaçant temporairement le pays en défaut partiel (restricted default ou RD) après l’annonce vendredi des résultats de l’échange de dette, selon un communiqué.

L’agence précise néanmoins qu’une fois l’échange réalisé, elle attribuera une nouvelle note à la Grèce

(©AFP / 09 mars 2012)

http://www.romandie.com

Trader Noé – Message Alerte : “Le malheur des uns fait parfois le bonheur des autres”

Ce matin, mon analyse évoquait quelque chose concernant le rapport euro/dollar. Ce qui se passe n’est pas normal. Il y a anguille sous roche. D’ailleurs on chute beaucoup en ce moment…

Parallèlement j’ai fait une courte analyse sur le dollar/CHF. Nous sommes quasiment à l’approche du niveau de 0.92. Si nous franchissons ce barrage, ce sera aussi un point de bascule pour l’euro. D’autant plus que la parité dollar/CHF est dans un canal baissier.

Qu’elle est la nouvelle susceptible de booster le dollar US ?

Interrogation légitime sur un défaut grec

Un lecteur travaillant dans une grosse banque étrangère nous signale qu’il y a quelques semaines: “Nous avons eu une simulation de banqueroute de la Grèce pour la mi-mars.

Question: sommes-nous très proches d’une annonce de banqueroute de la Grèce par les agences de notation qui ont récemment dégradé ce pays juste au-dessus du gouffre? Après l’accord d’hier, qui a vu une remontée de l’eurodollar, on ne peut que constater le curieux vent glacial de ce jour… A discuter entre vous.

L.I.E.S

Ça ressemble aux référendum qu’ils refond jusqu’à temps qu’ils disent oui… »Appelant à accepter l’offre » veux dire ici en mot claire, ne pas leur donner le choix, ce n’est rien de moins que du chantage. On parlait aussi de « correction » à la bourse prévu d’ici quelques jours aux alentour du 23 Mars, c’est un autre mot déguisé pour ne pas dire carrément une DÉBÂCLE boursière…

Un peu de désinformation avec ça? ICI

À les lire, la Grèce est sauvé…Les banquiers et l’euro oui certainement pour un temps encore. Demandez au peuple Grecque ce qu’ils en pensent!

Curieux Vendredi…d’une coté, si on se fit aux médias, l’opération de sauvetage semble avoir fonctionné, et de l’autre, on abaisse quand même la note de la Grèce en « défault de paiement partiel »…

Rendormez-vous bonne gens!

Publicités
Cet article a été publié dans alerte info, crash bousier , économie et politique, infos et véritées sur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s