Golfe persique : une concentration de navires de guerre qui inquiète

29 mars 2012 Posté par benji

Il y a une grosse pénurie d’essence en Angleterre, normal il faut bien faire avancer les navires de guerre pour que les joyeusetés soient possibles… Une chose étonnante, l’article ne mentionne pas de navires israéliens qui pourtant sont censés se trouver à proximité, n’oublions pas que lorsque nous avons commencé à parler sur le forum de la guerre en Iran en mai 2011, ce sont les flottilles israéliennes et américaines qui étaient en place. Merci à Pokefric pour le lien.


29 mars 2012 (Nouvelle Solidarité) — L’économiste américain Lyndon LaRoucheavait fait remarquer en janvier dernier que les forces navales occidentales déployées dans le Golfe persique et la région environnante excédaient bien au-delà les capacités de défense iraniennes. Par conséquence, et vu la faillite de l’ensemble du système financier monétariste transatlantique, on est bien obligé d’envisager l’hypothèse du pire, celle d’une conflagration globale avec la Russie et la Chine pouvant impliquer y compris les armes nucléaires.

Nous faisons ici un premier point sur les forces en présence, d’après les sources publiques en date du 26 mars 2012 :

Etats-Unis : sur les 11 portes-avions et navires d’accompagnement (formant des groupes d’action navale) que possède la marine américaine, le USS Abraham Lincoln est présentement dans le Golfe, et le USS Carl Vinson patrouille au sud des côtes de l’Iran dans la mer d’Arabie. Un troisième, le USS Enterprise, va franchir sous peu le détroit de Gibraltar pour se rendre en Méditerranée orientale, puis sera éventuellement déployé dans le Golfe persique en cas d’attaque contre l’Iran.

Quatre dragueurs de mines sont basés en permanence au Bahreïn, et l’état-major américain a demandé le 16 mars le départ de quatre autres dragueurs depuis San Diego, pour se rendre également au Bahreïn. Aucune date n’a été précisée.

Royaume-Uni : selon un article du quotidien The Sun du 26 février, la Royal Navy a discrètement réuni sept vaisseaux de guerre dans le Golfe. Le HMS Daring, un tout nouveau et puissant destroyer, est arrivé dans le Golfe en janvier, pour se rejoindre la frégate HMS Argyll.

Les dragueurs de mines Pembroke, Quora, Middleton et Ramsey sont basés au Bahrein et un sous-marin nucléaire était en route au 26 février. Un second sous-marin nucléaire devrait être envoyé, mais aucune date n’a été précisée.

France : le porte-avion Charles de Gaulle a quitté Toulon le 16 mars pour des exercices en Méditerranée (orientale ?), et sera rejoint par d’autres navires de guerre pour constituer un groupe d’action navale complet.

PNG - 488.4 ko
Pour agrandir cliquer ici
Source: solidariteetprogres.org
Publicités
Cet article a été publié dans actualité, alerte info, crash bousier , économie et politique, infos et véritées sur, psychologie et manipulation. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Golfe persique : une concentration de navires de guerre qui inquiète

  1. pierre dit :

    la poudrière du monde….mise en place…..mais que pouvons nous faire ??????

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s