Le réchauffement climatique médiéval était mondial

PostDateIcon 31 mars 2012 | PostAuthorIcon Auteur: Jo ^^

Le Réchauffement climatique au Moyen-Âge A ÉTÉ mondial – une nouvelle étude contredit le GIEC.

Prétendre que  »c’était un consensus » semble bien fragile.

Par Lewis Page, 23 mars 2012

Une nouvelle étude scientifique autorisée contredisant le  »consensus scientifique » semeur d’alarme est sortie hier, qui montre que la période de réchauffement bien documentée ayant eu lieu au Moyen -Âge ne s’est pas limitée à l’Europe, ou même à l’hémisphère nord : elle est allée jusqu’à l’Antarctique.

La recherche s’est servie du développement de nouvelles méthodes d’estimation des températures passées, qui s’ajoutent aux méthodes déjà existantes, telles que l’analyse du cercle des arbres et du coeur de glace. Dans cette étude, les scientifiques ont analysé des échantillons d’un cristal nommé ikaïte, qui se forme dans les eaux froides.

Cristaux d’ikaïte

 »L’ikaïte est une forme congelée de carbonate de calcium », explique le professeur des science de la terre, Zunli Lu.  »Les cristaux ne sont stables que dans des conditions de froid et fondent à température ambiante. »

Dans la péninsule Antarctique, pas de problème, et Lu et ses collègues ont pu prélever des échantillons présents depuis des centaines d’années et dater leur formation. La structure de l’ikaïte , en fait, varie sensiblement en fonction de la température au moment de sa formation, permettant aux chercheurs de construire une courbe cohérente des données de température du passé.

Un enregistrement convenable des températures de l’Antarctique est particulièrement intéressant, car il éclaire un des débats principaux sur le réchauffement climatique/changement climatique : à savoir, la période de réchauffement médiévale et le Petit Âge glaciaire étaient-ils simplement régionaux ou étaient-ils des événements mondiaux ? Le réchauffement médiéval dont les européens du nord ont fait l’expérience de l’an 900 à l’an 1250 après JC semble avoir été au moins aussi chaud que celui de l’ère industrielle. S’il avait été mondial en étendue, cela suggérerait fortement que le réchauffement global soit peut être quelque chose qui se produit de temps en temps, et non quelque chose causé par une petite concentration de CO2 (la concentration dans l’atmosphère est pour l’instant de 0.04 pour cent mais peut grimper jusqu’à 0.07 pour cent à moyen terme)

Le  »consensus scientifique » auquel on se réfère souvent est largement basé sur le travail des célèbres alarmistes climatiques Michael Mann et Phil Jones que l’ont trouve dans les déclarations du GIEC déclare que c’est faux. Le consensus du GIEC dit que le réchauffement médiéval et le Petit Âge Glaciaire qui l’a suivi – s’est produit seulement en Europe, et peut être dans d’autres zones nordiques. Ce n’étaient que des événements locaux, et globalement le monde était plus frais qu’aujourd’hui. L’élévation de température de la deuxième moitié du vingtième siècle est un nouveau truc créé par les émissions de carbone de l’humanité.

Le nouveau travail de Lu et de ses collègues, cependant, indique qu’en fait, la période de réchauffement médiéval et le petit âge glaciaire ont été ressentis jusqu’en Antarctique.

 »Nous avons montré que les événements climatiques nord Européen ont eu une conséquence sur les conditions climatiques de l’Antarctique », dit le professeur, qui était à Oxford quand l’essentiel des travaux a été effectué, mais il occupe aujourd’hui un poste à l’université de Syracuse aux États-Unis. Lui et ses collègues écrivent :

 »Cet enregistrement d’kaïte confirme qualitativement que la période de réchauffement médiéval et le Petit Âge Glaciaire se sont tous deux étendus jusqu’à la Péninsule Antarctique. »

En d’autres termes, le réchauffement climatique a déjà existé dans des périodes historiques préindustrielles, pour s’en aller ensuite. Le travail de Lu et de ses collègues a été publié dans le journal « Lettres Scientifiques sur la Terre et les Planètes »

SOURCE

Traduit par Chantalouette et Hélios du Bistro Bar Blog

Le Groenland dixit GREENLAND (TERRE VERTE) en est la preuve… Si un viking pouvait voyager dans le futur, il nous le confirmerait. En tout cas, à cette époque, il était difficile d’accuser le CO2 ;)

Les conclusions tirées de la nature et de l’âge des limons examinés, leur font dire « que ces lieux de recherche, étaient décongelés entre 700 et 970 de notre temps. » C’est-à-dire au cours du Haut Moyen-Age, alors que les Vikings naviguaient en Islande et colonisaient la “Terre verte”, le Groenland.

Source

C’est claire que ce pseudo réchauffement est d’abord et avant tout…POLITIQUE.

Publicités
Cet article a été publié dans climatologie, infos et véritées sur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le réchauffement climatique médiéval était mondial

  1. martin dit :

    la nature est plus forte que l homme,donc meme si c’etait vrai que l homme est responsable du rechauffement climatique,il en subirait les consequences en accelerant la nouvelle aire glaciere(glaces eternelles jusqu’a paris).
    en deviant le courant du golf stream,celui ci va rechauffer le continent americain et l’eurasie va refroidir.vu que le continent eurasien est plus ordonné,l’entropie est plus faible,d ou une temperature qui va baisser,de partout sue notre planete
    exemple,on peut obtenir de l’eau liquide a -20degré celsus si et seulement si les parroies du recipient qui les contient est ordonné(christal);il suffit alors de temper un crayon a papier dans cette eau pour que la glace se forme instantanement(ajout de desordre).ce phenomene est bien connu en entropie moleculaire,on peut l’extrapoler en astrophysique pour mesurer la temperature de l univers,etc
    une fois que le courrant du golf stream aura devier(dans 100ans?1000ans,j’en sait rien)il suffira d ajouter un peu de desordre dans la nature pour la glace se forme a une vitesse record de la russie jusqu a la france pour des milliers d’années
    l homme ne pourra rien contre cela cela arrive regulierement tous les 50milles ans!et la derniere a eut lieu justement il ya 50milles ans!
    ce refroidissement n’aura rien a voir avec ce que le moyen age a connu car tous les 1000ans on a une epoque breve preglaciaire
    la vraie aire glaciaire verra les temperatures chutées.un exemple,l hiver durera 6mois a saint tropez avec des temperatures de l ordre de -20degré regulierement et des étés ou on atteindra pas les 20degré.il pourrait meme neiger en été sur la cote d azur!
    l’afrique du nord se retrouverait avec le meme climat que la suede aujourd hui

  2. bodyspiritzen dit :

    c’est une bonne analyse …et à l’inverse de la propagande sur le réchauffement climatique que l’on nous gave aux infos…pour des raisons politiques et financières…dont la duperie profite toujours aux plus riches….!

    l’homme est juste un facteur aggravant de quelques pour cents….la terre n’a pas besoin de nous pour se réchauffer ou se refroidir…elle le fait de façon cyclique depuis des millions d’années…..et l’homme est  » l’ajout du désordre » comme tu as expliqué pour l’exemple..!

    pour ma part….je pense que le refroidissement est déjà en cours de façon sporadique et légère pour l’instant….mais que cela va s’accélérer dans les décennies avenirs..! affaire à suivre et a observer donc….!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s