Nouveau séisme dans le nord de l’Italie, au moins 15 morts

PostDateIcon 29 mai 2012 | PostAuthorIcon Auteur: Jo ^^
Photo
Giovanni Grezzi
Agence France-Presse
San Felice sul Panaro, Italie

Au moins quinze personnes sont mortes et des dizaines d’autres ont été blessées mardi lors d’un nouveau séisme dans le nord-est de l’Italie, neuf jours après un tremblement de terre qui avait causé six victimes dans la même région.

«Pour le moment, nous avons 15 victimes confirmées et quatre ou cinq personnes sont portées disparues», a indiqué à l’AFP une porte-parole de la protection civile.

Selon la région d’Émilie-Romagne, 5000 personnes ont été évacuées après les nouvelles secousses de mardi, venant s’ajouter aux 7500 privées de toit ou trop angoissées pour rester chez elles qui sont installées dans près de 90 campements de fortune (écoles, terrains de sport, hôtels) depuis le séisme du 20 mai. À Crevalcore, deux trains spéciaux équipés de couchettes pourront accueillir 450 personnes.

Selon l’Institut national de géophysique et vulcanologie (INGV), un nouveau séisme de magnitude 5,8 s’est produit à 7 h GMT (3 h, heure de Montréal), à environ 10 km de profondeur. Puis à la mi-journée, de nouvelles secousses supérieures à la magnitude 5, également très superficielles, ont secoué la même zone.

Trois personnes sont décédées à San Felice sul Panaro dans l’effondrement d’une usine, deux dans la localité proche de Mirandola, une à Concordia et une autre à Finale, a indiqué le commandant des carabiniers de Modène, Salvatore Iannizzotto. Selon lui, le curé de Rovereto di Novi est décédé, mais on ne sait pas encore si c’est à la suite d’un malaise ou d’un écroulement de bâtiment.

À San Felice sul Panaro, les victimes sont trois ouvriers: un Italien, un Marocain et un Indien, selon des informations recueillies par l’AFP.

«Je ne pense pas que nous soyons en sécurité, l’usine est complètement cassée, personne n’est en sécurité», a déclaré à l’AFP un ouvrier indien au milieu de proches des victimes, qui s’étreignaient, invoquant Allah à chaque nouvelle secousse.

«Notre chef nous a dit que nous devions travailler quand même, même si le bâtiment était tout fissuré» depuis le séisme du 20 mai, a déploré un ouvrier marocain.

Deux femmes sont également décédées à Cavezzo, dont une sous les décombres d’une fabrique de meubles.

Selon l’agence Ansa, deux personnes sont aussi mortes dans l’effondrement de l’usine BBG à Mirandola.

Entre 10 h 56 GMT (6 h 56 à Montréal) et 11 h 05 GMT (7 h 05 à Montréal), l’Institut de géophysique italien INGV a enregistré trois répliques du séisme du matin d’une magnitude supérieure à 5.

«Excusez-moi, je dois vous laisser, on évacue le bâtiment», a indiqué à l’AFP un porte-parole de la protection civile de Modène, contraint d’interrompre la conversation par une de ces secousses.

La fédération de football (soccer) a annulé le match amical Italie-Luxembourg prévu dans la soirée à Parme, dans le cadre de la préparation à l’Euro 2012.

«Grande douleur» du pape

Dans cette région riche en patrimoines culturels et prospère en raison de la présence de nombreuses PME, le nouveau séisme a aussi provoqué l’effondrement de bâtiments déjà à demi-écroulés depuis le tremblement de terre de magnitude 6 du 20 mai. Le célèbre Palais ducal de Mantoue a aussi subi des dégâts avec un déplacement de l’axe du clocher de la basilique palatine.

Le séisme a été ressenti dans tout le centre-nord de l’Italie, de Bolzano, près de la frontière avec l’Autriche, jusqu’en Toscane.

Dans la grande ville de Bologne, où le séisme a été nettement ressenti, la circulation des trains a été provisoirement interrompue avant de reprendre.

Des évacuations d’écoles et bâtiments publics ont été décidées jusque dans le Val d’Aoste, à la frontière avec la France et des moments de panique ont été enregistrés à Venise où une statue est tombée, effleurant une passante, à deux pas de la gare. À titre préventif, le célèbre théâtre de la Fenice a suspendu une représentation de la Bohème de Puccini, prévue mardi soir.

Par précaution, les milliers de salariés des usines Ferrari, Ducati et Lamborghini de la zone ont été renvoyés chez eux pour la journée tandis que toutes les écoles de la zone sinistrée seront fermées mardi et mercredi.

«Je garantis que l’État fera tout ce qu’il doit faire et tout ce qui est faisable dans les plus brefs délais pour garantir le retour à une vie normale dans cette région importante pour l’Italie», a déclaré le chef du gouvernement Mario Monti, qui a improvisé une conférence de presse à Rome pour présenter ses condoléances aux familles des victimes.

«Nous voulons exprimer la grande douleur et la participation du Saint-Père et de nous tous» aux victimes du séisme, a déclaré pour sa part Federico Lombardi, porte-parole du Vatican.

Depuis une dizaine de jours, l’Italie a enregistré un total de 800 secousses ou répliques du séisme du 20 mai dont l’épicentre était proche de Ferrare, dont 70 dans un périmètre circonscrit aux villes de Modène et Ferrare, une zone pourtant considérée comme peu sismique.

À la suite du séisme du 20 mai, le gouvernement avait proclamé l’état de catastrophe naturelle pour cette région et avait affecté 50 millions d’euros (64 millions de dollars) aux premières opérations d’assistance dans cette zone.

VIDÉO: ICI

La Presse.ca

Publicités
Cet article a été publié dans actualité, infos et véritées sur, seismes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s