Le secteur du bâtiment prévoit 35.000 pertes d’emplois en 2012

6 juillet 2012 Posté par benji sous Actualité générale

Les « experts » sont confiants, le chômage ne va pas trop s’aggraver dans les mois à venir, enfin…. Il ne faut pas paniquer les français qui partent en vacance et vont dépenser beaucoup d’argent durant cette période, laissons venir les choses, le chaos arrivera bien assez vite! Bref, on retrouve les article sur les plans sociaux repoussés par Sarkozy, sur le rapport remit par la CGT, entre autres joyeusetés…

Le secteur du bâtiment, “en situation d’urgence”, prévoit la perte de quelque 35.000 emplois en 2012, a affirmé Bertrand Sablier, délégué général de la Fédération française du bâtiment (FFB), vendredi à Montpellier.

“Nous prévoyons 35.000 pertes d’emplois en non-remplacements, intérim et licenciements”, a affirmé M. Sablier au cours d’une conférence de presse, constatant que “si l’activité a progressé au premier semestre de 4%, elle va baisser d’environ 6% au second”, soit “une chute de 10% en un semestre”.

Pour les responsables de la FFB, qui ont évoqué “une situation d’urgence”, les carnets de commandes “n’ont jamais été aussi faibles” et ils se sont encore “réduits, ne présentant une visibilité seulement jusqu’à la rentrée”. En outre, selon la FFB, les entreprises souffrent également de problèmes de trésorerie.

Pour Patrick Ceccoti, président de la FFB dans l’Hérault, un département qui pourrait perdre d’ici la fin de l’année “quelque mille emplois”, les difficultés s’expliquent par la sous-activité, des prix trop bas, des marges basses voire négatives, des décalages de chantier et la frilosité des banques.

“Sans compter les retards de paiement, voire les impayés: nous sommes les +cocus+ de la LME (loi de modernisation de l’économie, NDLR)”, a déploré M. Ceccoti, à la tête d’une FFB qui représente 18.500 salariés (21.000 fin 2007) et dont le entreprises ont enregistré une baisse de 4,9% du nombre de logements autorisés.

En France, le secteur du bâtiment, qui représente 7% du PIB, a réalisé un chiffre d’affaires de 123 milliards d’euros en 2001. Il emploie 1,1 million d’actifs au sein de 350.000 entreprises.

Source: Express.be via Realinfos

Publicités
Cet article a été publié dans actualité, crash bousier , économie et politique, infos et véritées sur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le secteur du bâtiment prévoit 35.000 pertes d’emplois en 2012

  1. Reblogged this on la révolution pacifique blog libre and commented:
    « Magnifique », on continue toujours et encore dans la crise.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s