Un anesthésiste Japonais a trafiqué 193 études scientifiques

7 juillet 2012 Posté par benji sous Découvertes/sciences

Un record de battu, mais je ne garanti pas que celui-ci soit récompensé par le livre des records… C’est assez effrayant de constater au travers de sources diverses et d’articles multiples que le monde scientifique est devenu aussi pourri! Qu’il s’agisse de la médecine, les OGM, de l’énergie quel que soit le type, du réchauffement climatique, du nucléaire, au nom du « Dieu-fric » tous les mensonges sont possibles, au mépris des conséquences possibles… Et après vous voulez avoir confiance en eux?

Yoshitaku Fugii, ancien professeur à l’université de Toho au Japon détient, selon une enquête menée par la société Japonaise d’Anesthésie, le record des études trafiquées.  Il a réussi de 1993 à 2011 à publier 172 articles tronqués. Le précédent recordman était Joachim Boldt, un anesthésiste allemand, qui avait réussi à publier 89 fausses études.

Y. Fugii a été démis de ses fonctions en février dernier. Le 8 mars, l’université annonçait la rétractation de 8 articles pour manquement à l’éthique, les consentements des patients n’ayant pas été réclamés. Le même jour, la revueAnesthesia,  la revue officielle des anesthésistes de Grande Bretagne et d’Irlande publiait une analyse de 168 études randomisées publiées par Y. Fugii, et concluait à une fraude probable tant au cours des études menées chez l’animal que chez l’homme. En avril, un consortium de 23 éditeurs proposaient de rétracter 193 articles de Y. Fugii.

C ‘est la troisième fraude majeure qui frappe le domaine de l’anesthésie en peu de temps : En 2010, l’américain Scott Reuben admettait avoir fabriqué 21 études, et la même année apparut l’affaire Joachim Bolt dont 89 papiers furent rétractés pour absence de consentements éclairés des patients.

Sur 212 articles publiés par Y. Fugii dans 41 journaux scientifiques, il apparaît donc que 212 avaient été truqués. Il est apparu également au cours de l’enquête que si Fugii signait ses papiers avec des coauteurs d’autres universités afin d’échapper aux doutes de fraudes, les études étaient en réalité écrites par lui seul. Les coauteurs n’étaient vraisemblablement pas avertis que leurs noms étaient utilisés.

Source: Japanese doctor is heading for record number of retracted research papers via Sott.net

Publicités
Cet article a été publié dans actualité, infos et véritées sur, psychologie et manipulation. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Un anesthésiste Japonais a trafiqué 193 études scientifiques

  1. Reblogged this on la révolution pacifique blog libre and commented:
    Ou peut-on trouver la liste des 193 études bidonnées.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s