Merah : un enregistrement des négociations dévoilé (Mise à jour)

8 juillet 2012 Posté par benji sous complots et théoriesManipulation

Coup de théâtre médiatique, TF1 à diffusé un enregistrement de Mohammed Merah durant les négociations! Nous n’apprenons pas grand chose dans cette vidéo, il est le seul et unique coupable, il a tué tout le monde ou presque, et en clair, que si le diable avait un visage, cela serait le sien! Avant tout chose, l’article sur le sujet trouvé dans le figaro.fr, ensuite, quelques infos qu’il est toujours bon de rappeler…

Mohamed Merah.
Mohamed Merah. Crédits photo : -/AFP

TF1 a diffusé pour la première fois des extraits audio des discussions entre «le tueur au scooter» et les négociateurs de la DCRI, pendant le siège de son appartement toulousain.

Le document diffusé dimanche est saisissant et instructif. Pendant plusieurs minutes, le téléspectateur est plongé au cœur des négociations menées le 22 mars entre Mohamed Merah, retranché dans son appartement toulousain, et les agents du Raid et de la DCRI, chargés de l’appréhender. Le jeune homme est l’auteur présumé de sept assassinats dans la région de Toulouse, dont ceux de trois militaires et trois enfants de l’école juive Ozar Hatorah.

La scène se déroule après un premier assaut manqué des forces de l’ordre, qui ont été accueillies par des tirs nourris. On y découvre un jeune homme qui semble détendu, se confie sans difficultés à ses interlocuteurs, mais reste très déterminé. «Je n’ai pas fait ça pour me laisser faire attraper, t’as vu. Là, on négocie, tu vois. Après, en dehors des négociations, n’oublie pas que j’ai les armes à la main, je sais ce qui va se passer, je sais comment vous opérez pour intervenir», dit-il au négociateur, selon cet enregistrement. «Je sais que vous risquez de m’abattre, c’est un risque que je prends,», ajoute aussi Merah.

Dans ces extraits des quatre heures et demie de négociations que la chaîne assure détenir, Mohamed Merah raconte comment ayant raté une cible, un autre militaire, il s’est rabattu sur l’école juive Ozar Hatorah. Il dit: «J’ai repris le scooter et je suis passé comme ça, ce n’était pas prémédité, enfin si, je comptais le faire, t’as vu, mais le matin en me réveillant c’était pas mon objectif.» Et explique qu’il était prêt à de nouveaux carnages. Il savait qu’un jour «ça allait être vraiment chaud pour moi, qu’il y allait avoir des barrages, tout ça.» Alors, «j’aurais tout fait au culot, je serais entré dans les commissariats, j’aurais abattu le policier qui est à l’accueil, j’aurais abattu des gens dans la rue, des gendarmes qui circulent en voiture, aux feux rouges, j’aurais mis des guet-apens.»

«J’aime la mort comme vous aimez la vie»

Il fait également part de ses contacts avec «ses frères» d’al-Qaida au Pakistan, ses actions à venir mais aussi du style de vie libéré qu’il avait adopté. Les sorties en boîte de nuit, les vêtements à la mode, les teintures de cheveux… «Ca fait partie de la ruse», explique-t-il au négociateur. Calculateur, Merah assure également avoir laissé croire les policiers à sa réédition pour gagner du temps. «J’étais fatigué, même quand vous me tiriez dessus, je m’endormais. Je voulais me reposer», explique-t-il. Avant de jurer d’aller jusqu’au bout. «Sachez qu’en face de vous, vous avez un homme qui n’a pas peur de la mort, moi la mort, je l’aime comme vous, vous aimez la vie», lance-t-il. Sa dernière requête, un entretien avec sa mère. Le Raid lui demande d’abord de se rendre, mais le terroriste présumé refuse à nouveau, actant ainsi la fin de la négociation.

La diffusion de ce document intervient alors que la famille de Mohamed Merah a engagé une procédure judiciaire pour faire la lumière sur la mort du jeune homme. Selon l’avocate du père du «tueur au scooter», «il ne s’agit pas de statuer sur la culpabilité ou l’innocence de Mohamed Merah mais plutôt de prouver que la police a commis des dépassements lors de l’assaut ayant conduit à la mort de Merah alors qu’elle aurait pu le prendre vivant». L’avocate sera jeudi à Paris pour remettre à la justice les preuves en sa possession, à commencer, dit-elle, par une vidéo filmée par Mohamed Merah pendant l’assaut.

Source: lefigaro.fr

Magnifique coup médiatique non? Quelle exclusivité! Et pourtant, quelque chose ne colle pas vraiment… Ce jeune des quartiers qui aimait faire des rodéos, danser en boite et qui n’est jamais allé en Afghanistan aurait été l’ennemi public n°1, soit, pourtant, tout prouve le contraire, chose que bien des médias ont oublié.

Commençons avec un rappel des faits, ce »la donne l’occasion de jouer au jeu de 7 erreurs:

Pour un bon rappel des faits et devenir pratiquement incollable sur les infos périphériques de l’affaire Merah, je vous conseille cet articleUn autre article iciexpliquant que sa mort digne d’un terroriste du 11 septembre en quête des 1000 vierges est un mensonge, et je ne m’étendrais pas sur le fait qu’un proche de Nicolas Sarkozy aurait fait entrer Mohammed Merah en Israël ou que son gilet pare-balles venait de la police. Bref, il y a tant de dissonances que tous les médias en général se sont complètement décrédibilisé! En prenant les infos au compte goute, cela peut passer, en recoupant celles-ci, cela ne passe plus, tout simplement!

Bref, la manipulation est totale et si le père de Mohammed Merah commence à faire un peu trop parler de lui, il faut avant tout le décrédibiliser, rôle que TF1 a accepter de jouer. Qu’il soit coupable ou victime, e met ici un hommage qui lui avait été fait en rap, et qui aurait mérité sa place dans les meilleures ventes du pays.

 

Mise à jour

On commence la mise à jour avec le reportage diffusé par la chaine TF1 pour ceux qui l’auraient raté:

Fantastique, dès le début de la vidéo, à 1 minute 47 et 2 minutes 06, on voit Mohammed Merah avec son casque, mais le casque n’est pas de la même couleur, il en aurait plusieurs? Un petit détail qui d’entrée me choque. Quand à l’accent prononcé de Mohammed Merah, voici l’opinion intéressante du webmaster deschroniques de Rorschach:

Cette fois la ficelle est grosse : le type que l’on entend sur l’audio a clairement un accent Toulousois mais également une forme de prononciation que l’on ne rencontre que chez les juifs sépharades plus spécialement ceux du Maroc.

En effet à partir de 28 s, on l’entend dire « sachez qu’en face de vous, vous avez un homme qui n’a pas peur de la mort, la mort (prononcé morre) je l’aime comme vous, vous aimez la vie »

Une bien jolie citation que vont reprendre en choeur les médias français. J’ai souligné en gras les mots qui sont prononcés avec l’accent Sépharade. Pour ceux qui le connaissent cela ressemble assez à la manière de parler de certains rabbins comme Joseph Siturk ou Ron Chaya.
Et faut il mentionner que la teneur et le ton de ses propos ne correspondent pas du tout à ce que l’on attend d’un jeune homme assiégé depuis des heures par des centaines de policiers et qui sent que sa fin est proche ?

Article entier: leschroniquesderorschach.blogspot.fr

Encore beaucoup de questions qui peuvent se poser donc, enfumage complet? Bidonnage? Personnellement je ne crois plus rien qui vienne de chez eux dans ce genre d’affaire.

Publicités
Cet article a été publié dans actualité, infos et véritées sur, psychologie et manipulation. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Merah : un enregistrement des négociations dévoilé (Mise à jour)

  1. Ping : un coktail détonnant « Espace perso d' ANTINEA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s