Sur les routes de France en roulotte…

15 juillet 2012 Posté par benji sous Actualité généraleLe coin détenteRéflexion

La société actuelle ne nous propose plus les bonnes valeurs, l’importance est occultée pour nous imposer la futilité. Avoir une belle télévision, un emploi qui permette de s’endetter avec des crédits par la suite, ne pas perdre de temps à manger pour profiter des loisirs toujours plus que proposent cette société, et de ce fait ne plus perdre de temps à table, en mangeant pré-cuit, pré-salé voir même pré-mâché! Ne pas s’intéresser à l’information, croire au système et lui faire confiance, tout accepter en bloc, entre autres points. Et par e-mail, quelqu’un m’a contacté pour me parler de son projet, un projet tellement magnifique et différent qu’il ne peut que donner envie, une idée qui replonge dans la vie, la simplicité, la richesse du monde et des gens et que je ne peux que soutenir, partir sur les routes en roulotte et réduire les dépendance à la société. Voici l’e-mail que j’ai eu le plaisir de lire:

Aujourd’hui, pour de nombreuses raisons (détaillés aussi dans la pièce jointe) mais que je pourrais reprendre plus en détails si vous le souhaitez, avec ma femme et nos deux enfants, nous avons décidé de partir faire un tour de France des initiatives permettant de créer un monde avec plus de sens. Ce tour de France nous l’avons décidé en roulotte attelée par deux chevaux de traits.

Ce voyage c’est un nouveau départ, une forme d’indignation, une forme de résilience aux futurs changements… un voyage au fond de nous-même.

Durant ce voyage, sans limite de temps (au moins une année) ni de routes précise, nous rédigerons des portraits de femmes et d’hommes, d’entreprises et d’initiatives visant à créer une société plus solidaire et moins matérialiste. Plus humaine. Il est une possibilité que nous en faisions un livre…

Je souhaitai vous en faire part.
Sachez que nous recherchons quelques partenaires pour nous aider à financer ce projet, et que nous avons aussi besoin de relais d’informations. Peut-être pouvez-vous nous aider dans ce sens.

Vous trouverez la présentation de notre projet en pièce jointe,

Vous pouvez également consulter notre blog et notre page facebook.

http://laroulottequigigote.overblog.com/

http://www.facebook.com/laroulottequigigote

 

Pièce jointe disponible ici

Leur projet est simple et si riche de possibilités, à se demander pourquoi nous ne le ferions pas nous-même? Pour moi, ce sont quelques chaines qui m’en empêchent et dont je tente de me débarrasser, elles sont financières et n’ai pas trop le choix, mais suis prêt à suivre!

Notre Objectif :
Nous sommes désireux de rencontrer de nouvelles personnes, de découvrir des projets alternatifs, plus humain, plus respectueux, de partager les savoirs, les nôtres et ceux des autres, de retrouver un mode de vie plus simple.
Ce voyage en roulotte, nous le visualisons tel un trait-d ’union entre différentes personnes, différentes histoires, différents métiers…
La seule optique que nous gardons est de visiter des lieux qui proposent une alternative à un monde enclin à s’enrayer.

Nous prévoyons de visiter :

  • Des fermes alternatives, biologiques ou en conversions
  • Des éco-lieux, et éco-villages
  • Des Oasis en tous lieux
  • Des familles qui pratiquent l’instruction en famille
  • Des écoles alternatives (Montessori, Steiner…)

Nous ne nous fixons pas de délai, le minimum pour nous étant une année.
En parallèle, nous réaliserons des reportages avec photos et illustrations sur les différentes rencontres
que nous ferons. Nous ne le faisons pas dans l’objectif premier de réaliser un livre, mais c’est une
possibilité que nous n’excluons pas. Ces différents reportages seront mis en ligne sur notre blog de
façon quasi-quotidienne.
En faisant ce voyage, nous ne souhaitons pas nous exclure, nous retirer, perdus dans la nature sans
liens avec personnes, mais bien au contraire, d’être le plus en lien possible avec les autres, de
partager des choses simples.
La finalité de ce voyage ? Prendre un nouveau départ, plus juste pour nous, en ayant réduit au
maximum notre dépendance aux choses matériels et en redonnant le plus de place possible aux
liens…
De quoi allons-nous vivre ?
Dans nos simulations, il est incroyable de voir comment, lorsque nous passons à un mode de vie
itinérant nos besoins se limitent d’eux-mêmes.
En effet, plus de loyer, plus d’électricité (fournis par un panneau solaire dans la roulotte), plus de gaz
(la roulotte est chauffée au petit bois que nous ramasseront au fur et à mesure), plus de voiture et de
carburant (plus l’entretien, l’assurance, les taxes etc.), plus d’eau, plus de besoins superflus et
d’achats inutiles au supermarché.
Dans une roulotte, la place est limitée, mais pas seulement, le poids aussi, nous ne pouvons pas nous
permettre de faire porter aux chevaux des centaines de kilos superflus.
Il nous reste tout de même, la nourriture pour les humains mais aussi les animaux, une assurance
(tout de même moins élevée qu’une habitation et un véhicule), un forfait de téléphone mobile, une
réserve pour les frais vétérinaires et les fers pour les chevaux.
Une partie de nos besoins (nourriture et maréchal ferrant) sont « trocables » contre du travail. Le reste ne représente au final qu’une centaine d’euros par mois.
Nous ne comptons pas « être en vacances une année », nous comptons également travailler.
Yannick :
– Continuera à proposer son activité de conseil commercial dans les différents lieux où nous
passerons
– Proposera des animations autour des économies d’énergie et des énergies renouvelables, à
destination d’écoles, d’associations etc.
-Réalisera des travaux de manœuvre dans les différents lieux où nous passerons et au grès de nos besoins.
Maude :
– Réalisera des travaux de manœuvre dans les différents lieux où nous passerons et au grès de nos besoins.
– Proposera des ateliers de dessin, loisirs créatifs aux enfants.
Ensemble :
– Vente d’articles concernant notre périple à divers revues et blogs.
Au démarrage Yannick touchera des droits Assedic. Nous ne souhaitons pas vivre de l’assistance publique, mais bel et bien assumer nos besoins et notre mode de vie.

C’est donc une très belle aventure humaine qu’ils se préparent à vivre, mais pas que, la richesse qu’ils en tireront sera bien plus grande que tout ce que nous pourrons vivre assis devant une télévision ou coincé chez soi, ils méritent donc des encouragements et d’être soutenus. Pour le soutiens, entre autres, ils vendent tout l’inutile, tout ce qui les entrave pour réaliser ce projet, pour ceux qui seraient intéressés:

Nous vendons tout

Nous nous séparons de presque tout ce que nous avons dans la maison.

Cela nous sert à solder les affaires en cours et à financer notre voyage.

Pour voir la liste (mise à jour régulière) CLIQUEZ ICI
Nous sommes sur DAX dans les Landes.
Pour ceux qui sont intéressés par des livres, plus facile à expédier par la poste qu’un canapé CLIQUEZ ICIVoici également une liste de livre sur « l’éducation alternative »CLIQUEZ ICI 

Voici également une liste de livre sur « jeunesse » CLIQUEZ ICINouvelle liste d’objets divers et variés CLIQUEZ ICI 

Liste d’outils CLIQUEZ ICI

Vous pouvez également pour nous aider directement en cliquant sur la page « Faire un don«

Yannick: je suis de tout coeur avec vous et votre famille, en espérant que le message passe, que des idées naissent à la lecture de celui-ci, des des personnes vous contactent pour vous proposer une étape ou n’importe quoi qui puisse vous être utile.

Publicités
Cet article a été publié dans actualité, infos et véritées sur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Sur les routes de France en roulotte…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s