Un monde en implosion…

22 juillet 2012 Posté par voltigeur sous Actualité généraleRéflexion

Je mets en intro, la note de Kannie car elle me semble pleine de bon sens, mais pour cela il faudrait que « les vieux » prennent conscience de l’héritage qu’ils laisseront à ces jeunes, et acceptent cette ACTION prônée par Kannie , la main dans la main avec cette jeunesse qui n’a plus d’espoir que dans la violence….ACTION certainement!, tous ensembles surement! pour tenter de changer le cours des évènements!!  Un conflit Jeunes / Vieux, ne résoudra rien de rien. Jeunes lecteurs donnez votre avis!

(Note ce Kannie): désarroi de la Jeunesse, certes, prise de conscience bienvenue, mais à quoi bon des menaces ? Ne vaut-il mieux pas s’appliquer à bifurquer et, considérant les erreurs passées, trouver le bon chemin ? ACTION !

« La question n’est pas de savoir si nous résoudrons la crise de la dette mais si nos enfants accepteront de continuer un système que nous leur avons imposés contre leur gré. »

Ma génération est celle de la génération gâchée ; nous sommes venus au monde sans but, sans opinion, et sans Dieu. Nous sommes employés dans des sociétés de service comme des pions où le capitalisme nous met en concurrence avec d’autres chairs à chômage : Turques, Chinois, Américains. Le potentiel de notre jeunesse est piétiné sous des impératifs économiques. Entre deux jobs nous errons vers un avenir incertain.

Le consumérisme a fait de nous des cerveaux vides qui ne se soucient pas de l’avenir mais d’ipod, d’iphone, et d’ipad. Nous courons après les fringues, et les voitures en faisant des boulots qu’on déteste pour un salaire de misère. L’appauvrissement de nos parents nous a poussés vers des études courtes pour faire des boulots sans intérêt, esclaves de petits chefs heureux du peu de pouvoir qu’on leur a donnés. Aucun grand projet ne nous concerne, aucune idée ne vient de nous, personne ne souhaite connaitre notre avis. Nous ne votons pas. Pas assez en tous les cas. Ignorés, méprisés, gâchés.

Pourtant les médias nous abreuvent d’images nous faisant croire que nous sommes uniques et merveilleux. La télé-réalité nous apprend que chacun d’entre nous peut un jour avoir son moment de gloire. Qu’il y a une star en chacun de nous. Pas besoin de talent juste nous et notre image suffisent. Abrutis nous ne concevons plus, n’avançons plus, ne critiquons plus. Dans notre désespoir, pathétiques nous crions dans le petit écran. Happés dans un tourbillon ce que nous sommes se répand dans le vide.

Qui pourrait nous sauver ? Nos parents ? Ceux dont l’empire de la honte et de saleté s’étale sous nos yeux jour après jour. Trop inquiets de perdre leur emploi, leur argent, et ce qu’ils pensent être ce qu’ils sont c’est à dire ce qu’ils possèdent.

Aucun modèle nous a guidés, nous sommes les enfants rejetés de l’histoire, élevés par les publicités. Nous nous reconnaissons plus dans cet ordinateur, ce téléphone, cette console de jeux que dans nos parents. Inconnus, étrangers nous n’arrivons pas à les respecter pour ce qu’ils sont devenus. Rancune inconsciente, « nous n’oublierons pas et nous ne pardonnerons pas ».

Nos combats ne riment à rien. Nous avons été élevés dans le vide. Nous frappons également dans le vide numérique. Et la peur de celui qui possède pousse des vieillards à étouffer dans la rue toute tentative de contestation. Les gueux que nous sommes errons sans emploi, sans but, sans bonheur, maltraités nous essayons de trouver notre place. Même si cela doit se faire à plusieurs milliers de kilomètres nous essayons de trouver une terre encore vierge. Tentant de briser nos liens.

Mais héritier d’un trône putride de mensonges. Nous savons que nous devrons faire face à des menaces écologiques, terroristes, énergétiques, économiques. Rien ne nous sera épargné. L’avenir est sombre et nous préférons penser au présent. Brûlant comme une lumière nous voulons à tout prix oublier. Drogue, alcool donnez-nous une dose pour oublier. Fuir, fuir ailleurs. Nous gâchons nos corps et nos esprits. Malades, viciés nous essayons de respirer l’air pollué de vos voitures et de lui rendre son oxygène comme nous pouvons. Ces doux instants sont comme des interrupteurs de plaisir dans nos consciences.

Nul combat spirituel pour nous, vous nous avez enlevés Dieu. Enfant rationnel et de la modernité nous ne voyons que ce que vous nous avez laissés. Nous décortiquons la nature, et l’étalons comme une dissection méthodique. Froids et sans amour pour nous-mêmes, nous n’aimons pas la nature. Elle est juste ce qui nous nourrit, nous fournit notre eau, où nous permet de faire de belles photographies. Nos raisons nous poussent à toujours plus d’avidité. Nous sommes des enfants inconscients dont l’âme et la morale ne signifient plus rien.

Méfiez-vous de nous. Vous qui nous léguez ce monde. Vous savez tout autant que nous que nous n’agirons pas dans votre intérêt quand nous aurons des décisions à prendre. La retraite ? Vous pensez vraiment que nous paierons pour vous après tout ça ? La dette ? Contractée pour rembourser un modèle financier corrompu et inique ? Ces mêmes banques qui nous ont endettés dès nos études.

Soyons sérieux, vous agissez comme nous. Vous vivez dans le présent de manière irresponsable et inconsciente. La différence est que demain nous ne pourrons plus maintenir votre Titanic à flot. Coulant nous ne sauverons que les plus jeunes d’entre nous. Excusez-nous mais on en a vraiment, vraiment plein le cul.

Auteur Jeremy971

Source : www.agoravox.fr

Article relayé par : kannie pour TerreSacrée

Publicités
Cet article a été publié dans actualité, crash bousier , économie et politique, infos et véritées sur, psychologie et manipulation. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Un monde en implosion…

  1. Ola,
    Ben , on met tout le monde ( enfin les adultes et les vieux si j’ai bien compris) dans le même sac.
    Je ne partage pas cette vision.
    Ceci est c’est un cri de rancoeur, d’incompréhensions , de souffrances…
    je l’entends et il me rappel bien de souvenirs .
    Cela fait longtemps , très longtemps (!) que des jeunes crient ainsi .
    Certains ne feront que ca un moment, un petit moment et d’autres ce sera leur vie durant qu’ils crieront. Dans toutes les langues, sur la place publique , dans le metro , au boulot, sur la toile…
    Cela change t’il quelque chose au « monde » ?
    Ce qui me parait certain, c’est qu’ agir cela améne au changement de soi et par la suite au changement de…tout le « reste », ce « reste » qui n’est jamais qu’un beau cinéma intérieur, une parfaite illusion.
    Bien à vous

  2. bodyspiritzen dit :

    oui Henri…..les tensions et incompréhensions s’accentuent ……rien n’a bien changer depuis la révolution française ou de Mai 68…la dualité est toujours présente….elle change juste de forme..de déguisement….! l’habit ne fait pas le moine , comme on dit….!

    l’illusion d’être sur la scène et de jouer le rôle , au lieu de spectateur ou metteur en scène ….est grande…!

    les changements sont en cours…manipulés….et co dirigés par les marionnettistes de l’ombre….! ne soyons pas dupés…..! ni trop illusionnés……la chute ( vérités et révélations pro fondent) ne serait que trop douloureuse……!

  3. martin bel dit :

    Se renvoyer mutuellement la responsabilité de tout ce qui se passe dans le monde crée un état de guerre permanent. (c’est ta faute!- non , la tienne!)

    Il faudrait quand même faire évoluer nos mentalités, commencer par admettre que nous portons tous, jeunes et vieux, une part de responsabilité dans la création du système actuel et choisir de s’unir pour changer son cours.

    La paix nait de cette intelligence d’esprit .

  4. Richard dit :

    Cri de désespoir, d’accord, mais il ne faudrait pas trop pousser tout de même dans le nombrilisme pathos! Les victimes de ce systèmes sont aussi bien vieux que jeunes. Je me souviens lorsqu’en 2010 je collais des affiches pour les retraites qu’un groupe de jeunes de 18/20 ans m’a prit à partie en disant qu’il n’en avaient rien à f… de la retraite des vieux, que ce qu’ils voulaient c’était du boulot. Lorsque je leur ai répondu qu’un vieux qui bosse c’est un jeune qui chôme ils n’ont même pas voulu comprendre. Croire qu’on est seul, soi ou sa communauté, a souffrir de l’égoïsme de tous les autres relève non seulement de la paranoïa mais également d’un manque total de conscience politique. Alors sortez-vous l’iPad d’où je pense et servez-vous en pour comprendre, proposer, agir et non pour nous faire une crise d’ado attardé.

  5. CAPITAINE CHYREN dit :

    En tout cas bien écrit cet article.
    Y’a du vrai mes c’est vrai qu’il y’a des anciens qui souffrent aussi et des jeunes qui profitent.
    C’est l’argent et la manipulation de ceux qui ont le pouvoir qui nous enterrent.
    Et en fait si les gens font rien c’est qu’ils sont pas assez dans la merde.
    Y’en a toujours pour pleurer et avoir toutes les aides et d’autres qui préfèrent travailler.
    Mais en fait,la vrai raison c’est l’égoisme des gens et le manque de confiance dans son prochain.
    Y’a tellement en ce moment de personne fausse qui essaye de vous manipuler à chaque coin de rue par la pitié qu’on c’est plus qui aidé et à qui faire confiance et notre monde s’écroule à coté,les gens n’en plus envie de se sauver en ce prenant par la main.
    Tout le monde a perdu confiance.
    A qui faire confiance ?
    Que faire ?
    On a qu’une envie c’est partir loin,mais partir ou fuir est ce la solution.

  6. Richard dit :

    Il serait peut-être bon de relativiser aussi, ceux qui ont eut 20 ans en ’14 ou en ’40 n’ont vraiment pas été gâtés non plus… Nous vivons l’effondrement d’un système, un évènement historique que trop peu de gens réalisent, dont les jeunes qui ont peu de moyens de comparer. Le principal défi qui leur soit lancer est d’ordre écologique; la contradiction capital/nature est une calamité bien réelle, le reste comme la crise, la dette, l’emploi, la sécu etc… sont des problèmes qui se résoudront d’eux même dès le capitalisme mis à bas. Ou alors nous aborderont une période très sombre dont ils feraient mieux de combattre les causes dès maintenant. La révolution c’est en général les jeunes qui la font il me semble!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s