Un prix qui “ne pouvait pas tomber à un meilleur moment” (mise à jour)

12 octobre 2012 Posté par benji sous Actualité généraleManipulation

On pourrait penser à une grosse blague (de mauvais gout), mais non, le prix Nobel de la paix est décerné à l’union européenne! Même plus à une personne mais à une bande de margoulins bien malhonnêtes, coupables de « baissage de froc » devant les banques et autres financiers, de passivité lâche et désastreuse face à l’Oncle Sam, de trahison et d’étouffement des populations, et de nombreux autres délits entre autres en Afrique au nom de la démocratie et du bien-être des autochtones! Perso, j’ai même vérifié l’info, n’y croyant pas sur le coup!

A peine connue l’attribution du prix Nobel de la paix 2012 à l’Union européenne, la presse européenne a réagi avec un mélange d’enthousiasme et de scepticisme. Elle souligne qu’à l’heure où l’Europe doute d’elle-même, ce prix vient encourager ceux qui croient encore à l’intégration.

L’UE prix Nobel de la paix ?”, s’interroge la Süddeutsche Zeitung : “Ce tas d’Etats plus ou moins en banqueroute et brouillés entre eux dont le plus grand projet, l’union monétaire, est au bord de l’explosion ? C’est fort de café de la part du comité norvégien, qui doit tenir compte du fait que ses décisions seront prises au sérieux sur le long terme.

Le quotidien de Munich reconnait toutefois le mérite de la construction européenne dans le maintien de la paix en Europe, ainsi que les “honorables efforts” pour porter un message de paix dans le monde. Mais il rappelle que

Logo – Süddeutsche Zeitung, Munich

l’UE ne joue pas un rôle important dans la recherche de la paix dans le monde, et qu’il en sera ainsi encore un bon moment. Il n’a pas fallu attendre les amères expériences de la crise de l’euro pour comprendre que les Européens ne jouent pas collectif dans les moments décisifs et qu’ils sont plus attachés à leur chemise nationale qu’à leur jupe européenne.

Pour le quotidien en ligne français La Tribune, il s’agit d’un prix Nobel “surprenant”, à un moment où l’Europe est balayée par la crise et que

Logo – La Tribune, Paris

ces difficultés ont remis en lumière qu’au delà des discours rassurants des leaders européens, les peuples restent toujours attachés au cadre national comme l’illustre la réticence des citoyens des pays du nord, Allemagne en tête, à vouloir payer pour les pays du sud. […] Paradoxalement, ce prix pourrait plus traduire les inquiétudes du Comité concernant l’avenir et la cohésion de l’UE. L’idée étant de rappeler l’utilité de l’UE au moment où croît le nombre de ceux qui en doutent.

Selon El País, c’est “une récompense inattendue”. Tout en rappelant que la Norvège, où est remis le Nobel de la paix, “refuse d’appartenir au club, car elle a rejeté l’adhésion lors des référendums en 1972 et 1994, les sondages indiquant que près de trois habitants sur quatre feraient le même choix aujourd’hui”, le quotidien estime que

Logo – El País, Madrid

la paix est consubstantielle à l’UE, dont la diplomatie recherche toujours […] le meilleur moyen de résoudre les conflits avant qu’ils ne dégénèrent. […] L’UE est arrivée mal et tard sur la guerre des Balkans, où les Etats-Unis lui ont sorti les marrons du feu.  […] Dans la stratégie du bâton et la carotte qui accompagne toute politique extérieure, l’UE est aussi timide avec le bâton qu’habile avec la carotte, ce handicap n’en étant pas un pour une Union qui se drape naturellement dans le drapeau des droits de l’homme.

A Rotterdam, le rédacteur en chef de NRC HandelsbladJuurd Eijsvoogel écrit que

Logo – NRC Handelsblad, Rotterdam

le président du Comité Nobel avait annoncé que le choix de cette année allait provoquer des polémiques. Il y en aura sûrement car l’UE est sous le feu. Avec son choix, le Comité se frotte à un sujet délicat, comme il l’avait fait en 2009 en choisissant Barack Obama. D’autre part, il est tout de même difficile de contester que l’UE a apporté une contribution importante à la cohabitation pacifique en Europe.

Dans un commentaire publié sur le site de la télévision publique RTP, la chroniqueuse de PúblicoTeresa de Sousa estime que  l’attribution du Nobel de la paix à l’UE

est un avertissement qui ne pouvait pas tomber à un meilleur moment pour les gouvernements et les dirigeants ainsi que pour les institutions européennes, afin qu’ils réfléchissent encore à la façon d’éviter un effondrement de l’Europe. […] La question est de savoir si les leaders européens prêteront une attention suffisante à ce prix.

Source: PressEurop

Mais de toute manière, voilà longtemps que ce prix n’a plus aucun sens et n’est remis que pour des motifs politiques divers, le mérite n’y est plus vraiment… Nobel doit se retourner dans sa tombe!!!

Mise à jour avec quelques réactions de plus:

Le président de la Commission européenneJosé Manuel Barroso a assuré que le prix Nobel de la paix était « un grand honneur pour l’ensemble de l’Union européenne, pour ses 500 millions de citoyens ». Il a également souligné que l’UE défendait les valeurs de « liberté, de démocratie, de l’Etat de droit et du respect des droits de l’Homme », et que ces valeurs étaient celles auxquelles les peuples « aspirent » dans le monde entier.
Alain Juppé « réjoui » et « enthousiaste »

Interrogé par BFMTV, l’ancien ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, confie se réjouir « très profondément » de cette attribution du prix à l’Union européenne. « On a oublié que notre continent s’est déchiré pendant tout le XXe siècle, avec deux guerres mondiales. C’est la construction européenne qui nous a permis de sortir de cette phase terrible de notre histoire », a-t-il ajouté.

 

Jacques Delors, ancien président de la Commission européenne, a estimé que la remise du prix Nobel de la paix à l’UE était un « message à la fois moral et politique ». « Moral dans la mesure où on salue des pays qui, renonçant à leur attitude d’hier, ont fait la paix entre eux. Et un message politique à un moment où il y a beaucoup de critiques, beaucoup de statistiques, de pronostics défavorables à l’Europe », a déclaré Jacques Delors sur BFMTV, soulignant que « tous les chefs de gouvernement et toutes les populations qui s’intéressent à l’Europe vont prendre cela pour un encouragement ».

 

Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de gauche, a décerné vendredi le prix de « l’humour noir » au Comité Nobel de la paix qui a couronné l’Union européenne. « On comprend qu’elle n’ait pas reçu le prix Nobel d’économie tant sa politique aggrave la crise et le chômage », ironise dans un communiqué l’ex-candidat du Front de gauche à l’Élysée. « Certes, l’Union européenne a garanti la paix aux marchés financiers, aux spéculateurs et aux profits bancaires », ajoute-t-il. « Mais ne mène-t-elle pas une guerre contre les peuples qui la composent et leurs droits sociaux ? (…) Dans ces conditions, autant lui accorder aussi le prix Nobel de littérature pour la qualité littéraire de ses traités. Le Comité Nobel mérite, quant à lui, le prix Nobel de l’humour noir », conclut l’eurodéputé.

 

Marine Le Pen considère que le comité Nobel s’est totalement déconsidéré. « L’union Européenne ce n’est pas la paix, c’est la guerre … la guerre économique et sociale qui est mené contre les peuples ».

 

Source avec de nombreuses vidéos en rapport: Agoravox.tv

Publicités
Cet article a été publié dans actualité, crash bousier , économie et politique, infos et véritées sur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Un prix qui “ne pouvait pas tomber à un meilleur moment” (mise à jour)

  1. pierre dit :

    c’est surtout un prix nobel pour le nouvel ordre mondial, car l’union européenne en est un pôle important surtout pour récolter de l’argent afin de nourrir les banques…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s