Une menace pèse sur les extrémités de la Méditerranée, et sur l’Europe de l’Ouest.

2 décembre 2012 Posté par Eagleeyes sous Actualité généraleDécouvertes/sciences,Écologie, environnement et animauxManipulationRéflexion

On a beau avertir qu’on va vers un séisme majeur à l’est comme à l’ouest (Gibraltar) de la Méditerranée, cela reste lettre morte. Et pour cause, dans le partage d’informations avec les responsables des services concernés, il m’est très souvent rétorqué qu’un tel séisme ne peut arriver, car les tensions accumulées sont régulièrement éliminées lors des évènements que nous enregistrons quotidiennement, et que dès lors, il n’y pas lieu de s’inquiéter. Pareille attitude s’est produite à l’Aquila, mais comme d’habitude la vraie responsable, la hiérarchie, a échappé à la condamnation.

Pourtant ces responsables scientifiques ayant en charges d’émettre les alertes aux autorités de leur pays, ne tiennent pas compte du tout, c’est qu’on observe une poussée de plus en plus conséquente de la plaque Pacifique, avec des périodes de ralentissement dans son activité allant de quelques heures à un jour tout au plus. Ces périodes d’activité, nous les qualifions d’intense. Et assez curieusement dans la semaine qui suit ces activités intenses, c’est la partie ouest de la plaque Eurasienne qui présente un accroissement de son activité, et dans des régions déjà clairement fragilisées et où cette activité apparaît comme, régulière et peu intense en temps normal.

Pour exemple de ce que je dis, sur base du recensement établi par le CSEM – EMSC, en cette date du 26 novembre 2012 le Pacifique est passé en 48 heures,  de 25 séismes à, à peine 13, en revanche l’Europe est passée dans le même lapse de temps, de 35 à 75 ; le 27/11, à 137 Pacifique, 13 ; 175 à 12 :34, Pacifique 11 ; 185 à 15 :37, 10 ; 195 à 18 :39, 11 ; 193 à 21 :29, 11 .

Le 28 novembre à 12 :24 on en était encore à 190 et à 12 :24 et Pacifique 25, le ralentissement s’amorçait avec 159 à 22 :16, pour n’être plus qu’à 73 le 01 décembre à 16 :14. En revanche au 30 on a atteint les 21 dans le Pacifique à 17 :22 et 21 :00 alors qu’on en était en Europe respectivement,  à 86 et 84.

Et l’incroyable apparaît le 1er décembre à 20 :52 en Roumanie avec un 4.8 suivi quelques heures plus tard, un 4.0 à 23 :34 en Pologne à Glogow au nord de Legnica, cette région est habituée au secousses mais, de mois en mois, le nombre de secousses sévères est en constante augmentation de même que leur puissance franchit des limites encore non atteintes jusqu’ici. Elles dépassaient rarement les 3.0 il y trois ans, maintenant c’est habituel, les 4.0 deviennent de plus en plus fréquents.

Pour ce qui concerne la région du Détroit de Gibraltar, de l’océan au large du Golfe de Cadiz, jusqu’à hauteur de la Tunisie on observe une constante de près de 20 séismes par semaine, cette semaine on en est à 27 sans compter ceux plus à l’intérieur des terres. 4 sont supérieurs à 3.1 ; 3 près de 3.0 le reste est compris entre 2.5 et 2.9, seuls deux sont inférieurs à 1.9. Le nord Maroc, l’Algérie et la Tunisie sont fréquemment frappés ces derniers temps et avec des séismes d’intensité plus élevée qu’il y a deux ans à peine. Rien que les 27 et 28 novembre, la Tunisie en a eu deux de 4.3 et 4.9 dans la même localité, au Maroc c’est un 3.1 suivi d’un 2.6 aussi dans la même localité et aux mêmes dates.

On constate qu’à de très rares exceptions ces mouvements précèdent des évènements survenant peu temps après, dans entre autre dans le Pyrénées mais aussi plus au nord dans l’Hexagone  et le Golfe du Lion.

Publicités
Cet article a été publié dans actualité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s