Japon : d’après un expert, le séisme du 7/12 pourrait être un « précurseur »

8 décembre 2012 Posté par benji sous Écologie, environnement et animaux

L’Asahi de ce jour revient sur la configuration particulière du séisme qui a frappé hier le Japon, une particularité qui pourrait laisser craindre que cet événement soit le signe précurseur d’un séisme plus important (niveau 8).

Le séisme d’hier causé par un effondrement à « rebrousse-poil » accroissant un peu plus la pression sur la plaque continentale du Japon

Selon M. Yoshimitsu Okada, président de l’institut national Japonais de recherche sur les sciences de la terre et de la prévention des désastres, l’événement de magnitude 7.3 qui a affecté hier la plaque océanique Japonaise et secoué longuement et lentement 1 la cote Est du Japon pourrait, en accroissant la pression sur la plaque continentale, induire rapidement un nouveau glissement important de cette dernière.

Une réplique de magnitude 8 ?

Le séisme d’hier est un avertissement

Toujours selon M. Okada, il est maintenant confirmé que le séisme d’hier est bien lié à celui du 11 mars 2011 et il considère également qu’il pourrait s’agir d’un signal avertisseur prévenant d’un risque élevé de réplique plus importante touchant de nouveau la plaque continentale.

Les séismes de type « inversé » (plaque continentale) comme celui du 11 mars 2011 présentent en effet une probabilité de formation de tsunami nettement plus importante et aux effets plus dévastateurs que les glissements dits « normaux » (plaque océanique).

L’agence météorologique Japonaise appelle à « maintenir la vigilance »

De son côté, l’agence météo du Japon a précisé que la situation méritait toujours une certaine attention et recommandé la vigilance sur la côte Est ainsi d’ailleurs que sur la côte Ouest du pays et la majeure partie de l’île d’Hokkaïdo où d’importantes chutes de neige sont attendues prochainement.

La NHK a employé un ton nettement plus alarmiste lors de l’alerte au tsunami d’hier

Fuyez immédiatement vers les hauteurs !

Il a été reproché à la télévision nationale Japonaise NHK d’avoir involontairement participé au nombre de victimes élevé le 11 mars 2011 en employant un ton calme et détaché pour avertir les populations menacées, ce qui aurait induit des comportements d’indifférence dans au moins une partie de la population concernée.

Cette erreur n’a pas été reproduite hier et l’on pouvait ainsi entendre un speaker de la NHK demander en boucle aux habitants de la région de Sendaï de se démener « comme si le diable les poursuivait ».

Source: gen4.fr

Publicités
Cet article a été publié dans actualité, infos et véritées sur, seismes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s