Calendrier Maya ! Le CNRS tente de décridibiliser une prophétie par un film de 14 minutes !

13 décembre 2012 Posté par Eagleeyes sous Actualité générale,Découvertes/sciencesManipulationRéflexionSe préparer pour « après »

Comment le CNRS tente en 14 minutes seulement, de convaincre que la prophétie dite des Mayas, n’existe pas ! Vidéo ci-dessous :

http://videotheque.cnrs.fr/video.php?urlaction=visualisation&method=QT&action=visu&id=3968&type=grandPublic

Or, ils ne nous parlent pas du codex d’origine indigène qui, 400 ans après sa découverte, fut copié dans son intégralité et surnommé « codex de Chimalpopoca ». Ce codex comporte trois parties totalement indépendantes les unes des autres.
La première, nommée « anales de Cuauhtitlan », ne contient que des faits historiques, et un bref passage de la légendes des Soleils, « Leyenda de los Soles », est écrit en « nahuatl », cette langue encore parlée de nos jours, presque exclusivement par les chamanes de plusieurs tribus amérindiennes des Etats-Unis. La déclinaison du nom de Nahuatl est nāhuatlahtōlli se qui se traduit par  « la langue des Dieux, ou sons divins », parlée par l’ethnie des Nahuas dont les aztèques et les Utes, font partie. D’après certaines recherches, il semblerait que cette langue ait été celle des Toltèques et courante à Teotihuacan, quant à ses origines, elle serait une déclinaison de la langue Ute et remonterait ainsi à près de 5000ans.
La deuxième partie, intitulée « Bref compte rendu des Dieux et rites païens », parle principalement de divinités et de rites entre autre, aztèques. Elle est écrite en espagnole.
La troisième et dernière partie est écrite aussi en Nahuatl, mais titrée en espagnole « Leyenda de los Soles ».
Voici un extrait, traduit directement du Nahuatl.

1.    Premier Soleil : Début de l’année 1-Roseau et se termine par 4- Tigres. Les personnes ont été mangés par les ocelots et est devenu poisson. Elle a duré 676 années.
2.    Second Soleil : termine le 4-Vent. Les habitants ont été détruits par les vents forts et transformés en oiseaux. Elle a duré 364 années.
3.    Troisième Soleil : termine le 4-Pluie de feu. Il y a des inondations et des pluies de feu. Les gens ont été brûlés et transformés en singes.
4.    Quatrième Soleil : termine le 4-Eau. Il y avait des pluies torrentielles et des inondations. Les habitants sont devenus des roturiers. Elle a duré 676 années.
5.    Cinquième Soleil : Il a déjà un équilibre cosmique, n’est pas dominé par une seule force. Le soleil était ou pouvait être détruit par des tremblements de terre, parce que c’est son nom. Il devrait se terminer le 4-Nahui*-ollin**(tremblements de terre), mais je ne sais combien de temps, parce que nous vivons encore dans celui-ci.
*Nahui : signifie soleil dans ses mouvements et lorsqu’il suit le nombre 4 il s’agit de ses 4 mouvements ou 4 mondes. Le calendrier dit Maya et qui est celui du Soleil on peut observer la présence de 4 carrés, ceux-ci déterminent en fait les quatre mondes précédents s’étant terminés les jours 4. A chacun de ces jours correspondaient les solstices ou le passage du soleil par le zénith de la ville de Tenochtitlan.
**Ollin est représenté par trois empreintes de pieds et signifie « terre ».

En clair : Le premier soleil a été créé et a été détruit par un cataclysme,  le chaos s’ensuivit. Cela s’est produit quatre fois jusqu’à un cinquième, symbolisée par la force du mouvement et représenté par Quetzalcóatl, lorsqu’il atteint la suprématie et la stabilité cosmique, et peut éliminer l’humanité actuelle. C’est alors que le cinquième Soleil sera détruit par le mouvement. Les quatre époques précédentes auront été détruites par l’eau, l’air, le feu et les tigres.

La légende des Soleils est un mythe nahua d’origine, recueillies par la tradition orale et enregistré, avec le mythe de la création du Cinquième Soleil, dans le Chimalpopoca Codex.

Un des passages du « Leyenda de los Soles » relate le retour de Quetzalcóatl, le serpent à plume, divinité importante de Teotihuacán, et principal intervenant dans la création de notre monde actuel en allant chercher les ossements des humanités précédentes.   Il incarne à lui seul le changement dans le chaos mais aussi et là cela nous concerne, le renouveau de la Terre. Dernièrement un phénomène s’est produit sur le Popocatépetl, un objet lumineux est entré dans la bouche même du volcan. Les caméras de surveillance du volcan, l’ont capturé. L’analyse sensée être faite par les plus grands spécialistes en matière de phénomènes spatiaux, n’a toujours pas été faite, et ne le sera sans doute jamais, faute de liberté d’esprit.

Ouvrages consultables sur la toile avec pour mots de recherche : Nahui-ollin,
–    Vues des Cordillères et Monuments des Peuples Indigènes de l’Amérique, Tome second, Al. De Humboldt, 1816
–    La civilisation aztèque et l’Aigle Royale de Michel Gilonne 1997, où le préface est signé en page 9 par Jacqueline de Durand-Forest « Directeur de recherches au CNRS ».

Publicités
Cet article a été publié dans 2012, infos et véritées sur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s